Two years at sea

extrait (2 min)
Disponible le 27/10
Disponible en direct : oui
Prochaine diffusion le dimanche 28 octobre à 02h25
Version originale

Jake vit dans une maison au milieu des bois, au rythme des saisons et des intempéries... Pour ce documentaire expérimental, le cinéaste Ben Rivers a passé des mois à étudier la vie de cet être coupé de ses semblables. En écho à l'oeuvre de Henry David Thoreau, un hommage délicat à un homme qui fait corps avec la nature.

Les saisons passent, rien ne change : paysages enneigés, brumeux, noyés sous la pluie... Aucune trace de civilisation, mis à part Jake, un vieil homme barbu, qui vaque à ses occupations avec minutie. Jake ne parle pas, écrit parfois dans un carnet. Autour de lui, perdu au milieu d'une forêt, son domaine se constitue d’une vieille maison en pierre, d’une caravane, d’une profusion d'objets rouillés et de quelques photos, bribes de sa vie passée. Souvent, Jake part en vadrouille, s'allonge dans les herbes hautes, dérive en radeau sur un lac et s'oublie jusqu'à se fondre dans la nature.

Orfèvre
Pour ce film expérimental, salué par la Mostra de Venise, le réalisateur Ben Rivers a passé de longs mois à étudier la vie d'un être coupé de ses semblables. Sans paroles, à part celles de rares cassettes audio que cet homme des bois possède encore, le film, tourné en 16mm, est sublimé par sa bande son, entre craquement d'une branche, chant de la pluie ou lointain fracas du tonnerre. Une réalisation minimaliste et un travail d'orfèvre qui privilégie les longs plans fixes. En écho au Walden ou la vie dans les bois, hymne épicurien littéraire de Henry David Thoreau, un hommage délicat à un homme qui fait corps avec la nature.


Réalisation :

Ben Rivers

Pays :

Royaume-Uni

Année :

2011