Top of the Lake - China Girl (6/6)La guerre des mères

57 min
AudiodescriptionSous-titresSous-titrage malentendantVersion françaiseVersion originale
Ce programme est disponible en vidéo à la demande ou DVD.

Plus tourmentée et pugnace que jamais, Robin Griffin (Elisabeth Moss) tente d'élucider le meurtre d'une jeune Asiatique à Sydney. La sombre et envoûtante série de Jane Campion revient pour une suite aussi virtuose. Dernier épisode : alors que Robin se trouve avec Pyke, elle reçoit un appel de Mary, mais ne perçoit que ses hurlements, puis la communication est brutalement coupée...

La terreur des deux parents, la mère biologique et le père adoptif, grandit quand Miranda apprend à Robin qu'un assassinat par balle vient d'être commis au Silk 41, et que leur fille, prise en otage par le tueur, se dirige vers la plage de Bondi, là même où s'était échouée la valise contenant le cadavre de Cinnamon. La police boucle la plage, noire de monde, tandis que Robin, rejointe par Miranda, tente désespérément de sauver sa fille…

Mères agitées
L’enfance avait inspiré la saison 1 de Top of the Lake. C’est vers les parents, et plus précisément les mères, puisque les femmes figurent à nouveau au centre de cette deuxième saison, que Jane Campion tourne son regard à la fois lyrique et caustique. Maternité empêchée, magnifiquement incarnée, autour d’Alice Englert (la propre fille de la cinéaste), par les personnages opposés de Robin et Julia (Nicole Kidman) ; maternité louée, puisque entre autres exploitations du corps féminin, la question des mères porteuses clandestines surgit dans l’enquête ; maternité anxieuse, car le spectateur s’attache d’emblée à cette adolescente assoiffée d’amour qui joue avec le feu... Plus intime, plus intérieure, resserrée sur les personnages et la ville, avec en contrepoint l’immensité de l’océan, cette suite magistrale, portée par la performance impressionnante d’Elisabeth Moss, prolonge et amplifie le sombre envoûtement des six précédents épisodes. On retrouve aussi, dans cette tonalité nouvelle, la crudité, le sens du suspense, l’étrangeté, l’humour de la première saison – mention spéciale à la nouvelle venue Gwendoline Christie (Game of Thrones). Une réinvention virtuose, qui confirme la qualité unique de Top of the Lake, série grand écran.


  • Réalisation :
    • Ariel Kleiman
  • Scénario :
    • Jane Campion
    • Gerard Lee
  • Production :
    • See-Saw Films
  • Producteur/-trice :
    • Philippa Campbell
    • Libby Sharpe
  • Image :
    • Germain McMicking
  • Montage :
    • Scott Gray
  • Musique :
    • Mark Bradshaw
  • Avec :
    • Elisabeth Moss (Robin)
    • Ewen Leslie (Pyke)
    • Lincoln Vickery (Brett)
    • Alice Englert (Mary)
    • David Dencik (Alexander "Puss")
    • Gwendoline Christie (Miranda)
  • Costumes :
    • Emily Seresin
  • Décors de film :
    • Annie Beauchamp
  • Chargé(e) de programme :
    • Alexandre Piel
  • Son :
    • David Lee
  • Pays :
    • Australie
  • Année :
    • 2017