Au nom du père - Saison 1 (3/10)

59 min
Disponible du 08/04/2021 au 14/05/2021
AudiodescriptionSous-titresSous-titrage malentendantVersion françaiseVersion originale
Ce programme est disponible en vidéo à la demande ou DVD.

Par Adam Price, le créateur danois de "Borgen", une série ambitieuse qui creuse les thèmes de l'engagement et de la famille au sein d'une lignée de pasteurs. Épisode 3 : bouleversé, August rentre à Copenhague...

August, bouleversé, rentre à Copenhague. Le procès autour de la bavure militaire le disculpe, mais, rongé par le remords, il se confie à son père qui lui interdit d’en parler : l’honneur de la famille est en jeu. Johannes se bat de son côté contre l’évêque qui souhaite optimiser le fonctionnement des églises en fermant les moins fréquentées. Il parvient toutefois à placer August, très populaire, dans l'une de celles qui sont menacées. De son côté, Elisabeth se lie peu à peu d’amitié avec Liv, une Norvégienne sans attache qui vit de sa musique. Christian et Mark se réconcilient et décident de partir ensemble au Népal. Mais rien ne se déroule comme prévu : Mark apprend la trahison de son ami.

Religion et patriarcat
Dans le droit fil des thèmes chers aux grands cinéastes scandinaves, Ingmar Bergman ou Carl.Theodor Dreyer, la nouvelle série danoise du talentueux créateur de Borgen brosse les saisissants portraits d’un pasteur de Copenhague, de ses deux fils et de sa femme aux prises avec le doute, la culpabilité et les défis du monde contemporain. Au plus près des émotions de ses personnages, Au nom du père aborde sur un mode intimiste le pouvoir de la foi religieuse dans les relations sociales et familiales, et questionne la notion d’engagement sous toutes ses formes. Très documenté, le scénario ne se limite pas au protestantisme mais évoque la plupart des croyances, tout en livrant la radiographie acérée d’une famille dominée par une figure paternelle destructrice. Analyse critique du patriarcat, la série traque les failles de ses principaux personnages masculins sans pour autant les départir de leur douloureuse humanité. Dans le rôle du pasteur Krogh, père et époux luttant contre ses propres démons, Lars Mikkelsen est tout simplement stupéfiant.


  • Réalisation :
    • Kaspar Munk
  • Scénario :
    • Adam Price
    • Karina Dam
    • Poul Berg
  • Production :
    • DR
    • ARTE F
    • SAM le Français
  • Producteur/-trice :
    • Camilla Hammerich
  • Image :
    • David Katznelson
    • Aske Alexander Foss
  • Montage :
    • Lars Therkelsen
    • Anders Albjerg Kristiansen
  • Musique :
    • Kristian Leth
    • Fridolin Nordsø
  • Avec :
    • Lars Mikkelsen (Johannes Krogh)
    • Morten Hee Andersen (August)
    • Simon Sears (Christian)
    • Ann Eleonora Jørgensen (Elisabeth)
    • Fanny Louise Bernth (Emilie)
    • Joen Højerslev (Svend)
    • Laura Bro (Monica)
    • Camilla Lau (Amira)
    • Yngvild Støen Grotmol (Liv)
    • Joachim Fjelstrup (Mark)
  • Costumes :
    • Stine Thaning
  • Décors de film :
    • Knirke Madelung
  • Chargé(e) de programme :
    • Isabelle Huige
  • Pays :
    • Danemark
    • France
  • Année :
    • 2017