Résistance aux antibiotiques
À la recherche de nouvelles molécules

43 min
Disponible du 28/06/2018 au 27/08/2018
Disponible en direct : non
Prochaine diffusion le mardi 24 juillet à 02h40
Sous-titrage malentendantVersion française

Les antibiotiques sont à l'origine d'un recul considérable de la mortalité au cours du XXe siècle, mais leur utilisation massive a provoqué l’apparition de bactéries résistantes. Pour combattre ces dernières, il faut découvrir de nouvelles molécules.

Ils sont à l'origine d'un recul considérable de la mortalité au cours du XXe siècle. Sur le marché depuis près de soixante ans, les antibiotiques sont à 99 % issus de micro-organismes, principalement des bactéries. Problème : une majorité d'entre eux ont perdu leur efficacité du fait de leur utilisation abusive. Pire, la résistance aux antibiotiques s'intensifie partout dans le monde. Chaque année, elle cause ainsi le décès de 25 000 personnes en Europe et de 23 000 aux États-Unis. Un récent rapport évalue le nombre de morts qu'elle pourrait causer en 2050 à plus de dix millions ! Certaines souches sont multirésistantes, c’est-à-dire résistantes à plusieurs substances. D’autres sont même devenues "toto-résistantes", soit résistantes à tous les antibiotiques disponibles…

Du paresseux viendra le salut ?
Ce documentaire se concentre sur les recherches menées aux États-Unis, au Canada et au Panamá pour trouver de nouvelles molécules, dont les peptides antimicrobiens, présents chez certains êtres vivants (insectes, mammifères, crustacés ou champignons). D'ici à 2020, il faudrait trouver une dizaine de familles de nouvelles molécules pour stopper l’avancée de la résistance. Le film, très instructif, montre que des solutions pourraient se loger dans la fourrure des paresseux, le sang des crocodiles ou la salive des dragons de Komodo.


Réalisation :

Bruce Mohun

Pays :

Canada

Année :

2015
  • Bonus et extrait

Élaborer de nouveaux antibiotiques - Un marché peu rentable

3 min

Nouvelles perspectives de l’antibiothérapie - Greffes fécales et bactériophages

4 min