78/52 - Les derniers secrets de "Psychose"

87 min.
Disponible : 22/10/2017 au 21/11/2017
Comme Alfred Hitchcock en son temps, ce documentaire s'attarde avec un plaisir non dissimulé sur une séquence qui a changé la face du cinéma : la scène du meurtre sous la douche de Marion Crane (Janet Leigh) par Norman Bates (Anthony Perkins) dans "Psychose", qui comporte 78 plans et 52 coupes.
Chef-d'œuvre de montage, la scène culte du meurtre sous la douche de Marion Crane (Janet Leigh) par Norman Bates (Anthony Perkins) dans "Psychose" comporte 78 plans et 52 coupes. Alors que cette séquence traumatique ne dure que quarante-cinq secondes, son tournage s'est étiré sur sept jours, preuve qu'elle revêtait une importance particulière pour Hitchcock. Lors des premières projections du film, en 1959, les spectateurs poussèrent des hurlements, persuadés d'avoir assisté à l'intégralité du meurtre, alors qu'à aucun moment on ne voit le couteau pénétrer la chair. Fragmentée au point de faire perdre au public ses repères, cette scène le met tour à tour dans la position de la victime et du voyeur.
Plan par plan
Profanant avec délice le sanctuaire blanc de la salle de bains, le maître du suspense libère ici une libido et une agressivité refoulées sous le carcan victorien. Sentant l'époque changer, à l'aube d'une décennie 1960 marquée par les violences raciales et les émeutes, Hitchcock envoie aussi un message à une Amérique jugée trop candide : même sous la douche, on n'est plus en sécurité ! Aux côtés d'ex-collaborateurs du film et de proches du cinéaste, une foule d'exégètes passionnés (critiques, monteurs, universitaires, stars et réalisateurs) décortique avec bonheur et plan par plan cette séquence célébrissime, mille fois citée et pastichée, qui a profondément modifié la réalisation et le montage des films.

Générique

Réalisation :

Alexandre O. Philippe

Pays :

Etats-Unis

Année :

2015