Un combat pour la paix

Histoire du mouvement pacifiste

53 min
Version française
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

De la paix de Westphalie en 1648, qui mit fin à la guerre de Trente ans, à la manifestation contre le G7 de juin 2015, des militants européens évoquent les luttes en faveur de la paix. Sociologue engagé, le Suisse Jean Ziegler replace ces combats dans le contexte actuel.

Après la Seconde Guerre mondiale et le traumatisme d'Hiroshima, la création de l'ONU suscite de nombreux espoirs. Mais les Allemands, après le réarmement de leur pays et son adhésion à l'Otan, seront les premiers à déchanter et à protester. À la suite d'une série de tests nucléaires menés durant l'année 1957 par les États-Unis, les Britanniques organisent leur première marche de Pâques pour la paix, principe repris ailleurs dans le monde. En 1961, en pleine guerre froide, une marche mémorable se déroulera de San Francisco à Moscou. À partir de la fin des années 1960, la guerre du Viêtnam mobilise les militants pour la paix. Vingt ans plus tard, en octobre 1981, un rassemblement de 300 000 personnes a lieu à Bonn pour protester contre le stationnement des fusées Pershing face aux SS 20, les missiles soviétiques. Mais depuis 1990, avec l'éclatement du bloc communiste et la guerre en ex-Yougoslavie, le mouvement pacifiste perd de sa vigueur. Selon Jean Ziegler, face à la multiplication des sources de conflit, les luttes se sont redéployées, et s'attaquent davantage aux inégalités sociales et économiques, aux atteintes à l'environnement, à la toute-puissance de la finance, aux discriminations à l'égard des femmes, des migrants ou de certaines communautés, comme en témoigne l'apparition de mouvements tels qu'Attac ou Occupy.


Réalisation :

Werner Köhne

Pays :

Allemagne

Année :

2015