Ben Gourion, testament politique

(2 min.)
Disponible du 24/04/2018 au 30/04/2018
Disponible en direct : oui
Prochaine diffusion le mercredi 25 avril à 01h15
Sous-titrage malentendant

En 1968, David Ben Gourion (1886-1973), retiré dans un kibboutz depuis sa démission du gouvernement cinq ans plus tôt, accepte de se confier lors d’un entretien au long cours. Le père fondateur de l’État juif y évoque son enfance en Pologne et son arrivée en Palestine, en 1906, analyse avec recul l’histoire de l’État hébreu, ses fondements et ses faillites.

En 1968, David Ben Gourion (1886-1973), retiré dans le kibboutz de Sde Boker depuis sa démission du gouvernement cinq ans plus tôt, accepte de se confier lors d’un entretien au long cours. Jamais montrées auparavant, ces images ont été retrouvées dans les tiroirs de la fondation Spielberg, à l’université de Jérusalem, tandis que les bandes sonores se dissimulaient aux archives Ben-Gourion. Interrogé par un jeune juif américain, l’ex-Premier ministre y évoque son enfance en Pologne et son arrivée en Palestine, en 1906, son amour profond pour Paula, sa femme américaine et anarchiste, décédée quatre mois plus tôt, sa retraite paisible dédiée à l’écriture, à la marche et aux travaux communautaires, mais aussi son rapport à l’exercice du pouvoir et au projet sioniste.
Éloigné de la vie politique, David Ben Gourion analyse avec recul l’histoire de l’État hébreu, ses fondements et ses faillites ("Israël ne peut pas encore se vanter d’être une nation exemplaire", dit-il). Mêlant extraits de cet entretien et archives diverses (photographies, journaux télévisés…), ce film fait entendre la voix d’un leader dont les réflexions trouvent un puissant écho aujourd’hui, alors que le futur du conflit israélo-palestinien reste chargé de menaces.


Réalisation :

Yariv Mozer

Pays :

France

Année :

2016