Kurt Cobain : Montage of Heck

125 min.
Disponible: Non
Disponible en direct : Non
Version française

De son enfance à la veille de son suicide, en 1994, un voyage halluciné dans l'intimité du chanteur de Nirvana, basé sur de nombreuses archives inédites et sur le témoignage de ses proches, dont Courtney Love.

Pour ce documentaire, voulu et approuvé par les proches de Kurt Cobain – Courtney Love, mais aussi leur fille Frances Bean Cobain, qui a confié au réalisateur la totalité des archives de son père, dont beaucoup complètement inédites –, le réalisateur Brett Morgen a choisi de plonger dans les réminiscences, les pensées, les angoisses et les sensations de celui que l'on considère aujourd'hui comme la dernière vraie star du rock. Une biographie "autorisée", donc, mais tout sauf conventionnelle, qui emmène le spectateur dans un voyage halluciné, tragique et parfois dérangeant dans la psyché du leader de Nirvana, disparu en pleine gloire, à 27 ans, d'une balle dans la tête. Films d'enfance, cassettes audio des premiers essais rock (le "montage of heck", ou "montage de rien", "de bazar"), dessins, journaux intimes, intenses scènes de vie et de défonce avec Courtney Love : un matériau d'une radicale intimité, qui se mêle, comme des visions intérieures, au flux mieux connu des interviews, des clips et des concerts, et aux témoignages de ses proches, dont sa mère et sa veuve, mais aussi son ami Krist Novoselic, bassiste de Nirvana.

Gouffres
Brett Morgen explore la souffrance du jeune homme, à laquelle le rock fournit d'abord un exutoire inespéré, avant que le poids écrasant de la célébrité ne le rejette dans ses gouffres. On le reconnaît, une guitare dans les bras, gamin blondinet et remuant que le médecin de famille mettra sous Ritaline pour endormir son indomptable énergie. Pour évoquer son adolescence éprouvante, quand, replié sur lui-même après le traumatisme du divorce de ses parents, il devient la risée de son collège à la suite d'une première expérience sexuelle désastreuse, le réalisateur recourt aussi à des dessins, commentés parfois par la voix off du chanteur. Mais il dévoile aussi combien Kurt Cobain fut un travailleur acharné, décidé à conquérir le succès, sans être préparé à devenir le porte-parole d'une génération. Un portrait d'une bouleversante proximité qui a fait sensation en 2015, lorsqu'à l'occasion de sa diffusion sur HBO il a brièvement été projeté dans les salles françaises.


Générique

Réalisation :

Brett Morgen

Pays :

Etats-Unis

Année :

2015