Square Idée
La démocratie et la post-vérité

27 min.
Disponible : 16/03/2017 au 17/02/2018
Brexit, élection de Donald Trump : voici venue l'ère de la post-vérité, où rumeurs et mensonges remplacent les faits. Alors que le dictionnaire britannique Oxford a choisi "post-vérité" comme mot de l’année 2016, "Square" donne la parole à Franck Rebillard, professeur en sciences de l’information et de la communication, et à Christoph Kappes, avocat, publiciste et journaliste.
Les politiques mentent souvent, on le sait depuis la nuit des temps.  Et leurs" promesses n'engagent que ceux qui y croient", selon la célèbre déclaration d'un ministre français. Pourtant, une nouvelle époque est arrivée : celle de la post vérité. Le Brexit, l'élection de Donald Trump sont les exemples les plus récents de l'usage de rumeurs et de mensonges qui remplacent les faits avérés dans les campagnes et les médias. Les gens seraient davantage intéressés par les émotions qu'ils éprouvent que par la véracité des actes ou des chiffres qu'on leur révèle. Quel est l'histoire de cette notion ? Faut-il la craindre pour la démocratie, ou l'envisager comme une table rase d'une ancienne soi-disant vérité souvent brandie mais aussi souvent trahie?

Générique

Pays :

France

Année :

2015