AVC : chaque minute compte

52 min
Disponible du 13/12/2019 au 12/03/2020
Version française
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

Face aux accidents vasculaires cérébraux, qui touchent chaque année 15 millions de personnes, de nouvelles pistes thérapeutiques sont explorées d'autant plus chaque minute compte, et que les effets du médicament (l’altéplase) peuvent s’avérer catastrophiques s’il est administré trop tard. Un documentaire riche en témoignages, qui devient un précieux outil de prévention.

Chaque minute, une personne est victime d’un accident vasculaire cérébral en France ou en Allemagne. À l’échelle mondiale, cette urgence thérapeutique fait près de 15 millions de victimes par an, dont la moitié souffrira de handicaps à long terme – hémiplégie, troubles du langage, de la vision ou de la motricité. Dans 80 % des cas, il s’agit d’un "infarctus cérébral", provoqué par un caillot sanguin dans le cerveau, qui entraîne en quelques minutes l’asphyxie et la mort de milliers de neurones. Plus rarement, la cause en est une hémorragie cérébrale – une hypothèse que les médecins doivent exclure à coup sûr avant d’entamer le traitement thérapeutique d’urgence.

Télémédecine
Depuis quelques années, la prise en charge des patients est de plus en plus rapide et efficace, grâce à des solutions innovantes comme la télémédecine ou l’usage d’unités mobiles. Car chaque minute compte, d’autant que les effets du médicament – l’altéplase – peuvent s’avérer catastrophiques s’il est administré trop tard. La recherche s’affaire pour élargir la fenêtre thérapeutique actuelle, en explorant notamment l’usage d’anticorps, le recours à l’hypothermie ou à des cellules souches neuronales. Si les séquelles sont souvent lourdes, la rééducation gagne elle aussi en efficacité. Victimes d’AVC, médecins, radiologues et chercheurs livrent leurs témoignages, offrant ainsi un précieux outil de prévention.


  • Réalisation :
    • Ingo Knopf
  • Pays :
    • Allemagne
    • France
  • Année :
    • 2015