Le souffle de la guerre chimique

(80 min.)
Disponible du 10/04/2018 au 09/05/2018
Disponible en direct : oui

L’usage de gaz toxiques contre des civils en Syrie réveille la peur d’une guerre chimique. Enquête sur un ennemi invisible toujours menaçant, malgré les efforts de la communauté internationale en faveur du désarmement.

Le 21 août 2013, la Ghouta, dans la banlieue de Damas, suffoque sous l’effet du gaz sarin. Alors que les habitants pleurent leurs morts, la communauté internationale s’émeut de voir ressurgir le spectre de la guerre chimique. Des premières attaques allemandes – au chlore puis au gaz moutarde – pendant la Grande Guerre au massacre de Halabja, en 1988, perpétré par l'armée irakienne contre la population kurde, l’usage de gaz toxiques a décimé militaires et civils tout au long du XXe siècle. Créée en 1997, l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) supervise la destruction des stocks des 190 États membres. Une mission ardue qui soulève de nombreuses problématiques. Ainsi, la province chinoise du Jilin, jonchée de bombes japonaises, a dû batailler pour obtenir de son voisin un soutien financier et logistique destiné à l’élimination de ces vestiges guerriers. Aux États-Unis, des équipements ultrasophistiqués au coût exorbitant sont nécessaires à la destruction de l’arsenal constitué. D’autres obstacles se dressent sur la route du désarmement : les mensonges des chefs d’État (Bachar el-Assad notamment), les liens entre chimie et biologie qui amplifient la menace terroriste, l’éthique parfois douteuse de l’industrie chimique…

Ennemi invisible
Étayée par des images d’archives, des témoignages de survivants et des interviews exclusives – avec des responsables de l’OIAC comme Ahmet Üzümcü, son directeur général, l’ancien secrétaire adjoint à la Défense Andrew Weber, ou encore Paul Walker, directeur de l’ONG environnementale Green Cross International –, cette enquête fouillée retrace cent ans de guerre chimique et dresse un constat inquiétant : malgré les efforts déployés pour leur élimination, les armes chimiques restent un enjeu géopolitique crucial et une lourde menace pour la sécurité et l’environnement.


Réalisation :

Fabienne Lips-Dumas

Pays :

France
Finlande
Belgique

Année :

2015

En savoir plus