Ephraim Kishon - Rire pour survivre

53 min
Disponible du 08/08/2018 au 14/08/2018 Dernier jour
Disponible en direct : oui
Prochaine diffusion le vendredi 24 août à 02h25
Version françaiseVersion originale

Survivant du génocide, l'auteur et cinéaste israélien Ephraim Kishon a passé sa vie à croquer ses contemporains. Le portrait fouillé d'un libre-penseur à l'humour mordant, disparu en 2015.

"J'éprouve une certaine satisfaction à voir les petits-fils de mes bourreaux faire la queue à mes lectures", jubilera Ephraim Kishon lors d'une tournée promotionnelle en Allemagne. Auteur de best-sellers satiriques, chroniqueur de presse à la plume acérée et réalisateur de comédies à succès (Sallah Shabati, meilleur film étranger aux Golden Globes en 1965), l'humoriste a conquis la célébrité après-guerre non seulement en Israël, sa terre d'adoption, mais également outre-Rhin, où son œuvre a rencontré un immense succès dès les années 1960. Né Ferenc Hoffman à Budapest en 1924, ce fils de banquier juif, qui rêvait d'études de lettres, en est privé par le régime hongrois pronazi, et s'oriente vers l'orfèvrerie. Déporté en 1944 avec sa famille, il parvient à s'évader et à rejoindre la capitale. Caché dans une cave et ravitaillé en secret par un ancien voisin jusqu'à la capitulation allemande, il y trompe la peur et la solitude en écrivant son  premier texte, Mon peigne, un pastiche de Mein Kampf où il substitue les chauves aux juifs. Des Petites filles de Loth à Quelle famille ! Mais c'est la mienne, bien d'autres petits bijoux suivront.
Réunissant les témoignages de ses proches, notamment ceux de ses enfants, de ses anciennes épouses et de sa veuve, ce portrait fouillé, nourri d'extraits de films, d'interviews, d'archives et ponctué de séquences animées, redonne vie à un libre-penseur dont la vie fut tumultueuse. Saluée pour son humour mordant, cette grande figure des lettres israéliennes n'aura eu de cesse, jusqu'à sa mort en 2015, de croquer les piètres travers de ses contemporains.


Réalisation :

Dominik Wessely

Pays :

Autriche
Israël

Année :

2017
Bonus et extrait

Ephraim Kishon - Rire pour survivre

2 min