Cinq jours à New York
La Gay Pride sur les rives de l'Hudson

3 min.
Disponible du 01/01/2018 au 08/01/2018
Version françaiseVersion originale

C’était il y a quarante-cinq ans : en juillet 1969, dans le quartier new-yorkais de Greenwich Village, les gays résistent pour la première fois aux violences policières dont ils sont victimes. Retour sur cinq jours d’émeutes qui ont changé l’histoire.

Chaque année en juin et en juillet, de nombreuses villes du monde fêtent la fierté homosexuelle. À l’origine de cette date, une commémoration : celle des émeutes de Stonewall, un tournant capital dans l’histoire du mouvement gay américain. Dans la nuit du 28 juin 1969, une énième descente de police a lieu au Stonewall Inn, bar gay et trans de la Christopher Street, au cœur du quartier new-yorkais de Greenwich Village. Face à un système juridique puritain et répressif qui fait de l’homosexualité un délit d’atteinte à la pudeur, les gays décident pour la première fois de se défendre. L’émeute éclate avec une violence inattendue, et la foule compacte surprend la police par son nombre : près de deux mille personnes se joignent à la manifestation, affirmant haut et fort leur statut de victimes de violences institutionnelles. Pendant les cinq jours que durent les échauffourées, l’Amérique découvre les enjeux d’un mouvement social naissant. À l’image du mouvement des droits civiques mené par les Noirs américains, ceux qui deviendront les LGBT commencent à organiser leur résistance politique. Ce documentaire revient sur ce moment charnière en donnant la parole aux pionniers du long combat pour la reconnaissance et l’égalité des droits des gays et des lesbiennes.


Générique

Réalisation :

Oliver Bätz
André Schäfer

Pays :

Etats-Unis
Allemagne

Année :

2014

Bonus et extrait

Cinq jours à New York - La Gay Pride sur les rives de l'Hudson

3 min