Beuys

4 min
Disponible en direct : oui
Version françaiseVersion originale

Portrait sensible du flamboyant Joseph Beuys, artiste et agitateur inlassable. Dans les années 1960 et 1970, ses oeuvres, ses installations, ses performances mais aussi ses idées, sa parole-fleuve et ses conférences infiltrèrent la société allemande et la scène internationale.

À quel moment de sa vie devint-il plus connu qu'Andy Warhol ? Joseph Heinrich Beuys fut l'agitateur le plus prolifique du monde culturel, faisant passer le souffle d'une subversion ironique à une époque où l'art avait encore un poids politique. Ses œuvres (dessins, sculptures, vidéos), ses installations, ses performances mais aussi ses idées, sa parole-fleuve et ses conférences infiltrèrent la société allemande et la scène internationale. Célèbre, Beuys fut une figure d'un art total, à la fois exigeant et populaire, mixant les disciplines et trouvant des connexions inédites entre institutionnel et alternatif. Celui qui s'était construit un personnage – chapeau-feutre vissé sur le crâne, sourire dévastateur et humour imparable – savait utiliser la puissance des médias et n'hésitait pas à leur donner du sensationnel, assurant que "la provocation apporte la vie". "J'élargis tellement le concept de l'art qu'il ne reste plus rien", affirmait-il, souhaitant sortir l'art moderne de ses carcans.

Mouvement perpétuel
Comment tirer le portrait d'un tourbillon ? Dans Beuys, celui qui fut aussi un professeur aux méthodes libertaires apparaît comme un inlassable défenseur de la cause d'un art nouveau. Imperméable aux critiques ou aux pressions, répondant toujours aux sollicitations permanentes, Joseph Beuys, disparu en 1986, se "nourrissait en gaspillant de l'énergie". Non sans paradoxe, Andres Veiel tire de cette matière vibrante un documentaire à l'humeur contemplative, prenant le temps, sans voix off et au plus près de nombreuses photos et archives inédites, de regarder l'homme, de l'écouter, pour en approcher le mystère. Pour ceux qui ne connaîtraient pas Beuys, une vraie rencontre, d'où affleure une émotion permanente. 


Réalisation :

Andres Veiel

Pays :

Allemagne

Année :

2015
Bonus et extrait

Beuys

4 min