ARTE ReportageHaïti : quatre ans après

23 min
Disponible du 16/03/2017 au 22/02/2084
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE
Le rendez-vous du grand reportage.
Sicile : le nouveau Lampedusa Plus jamais ça ! C'était le cri lancé par les Européens après la catastrophe de Lampedusa, en octobre 2013, qui avait fait plus de 360 morts, des migrants venus de l'autre rive de la Méditerranée. Depuis, le centre d'accueil de la petite île italienne a été fermé et l'Italie a lancé Mare Nostrum, une opération militaro-humanitaire qui recueille en mer les réfugiés qui tentent de rejoindre l'Europe. Deux éléments qui ont eu pour conséquence de modifier les routes de l'immigration et d'accroître encore le nombre des départs puisque la traversée est devenue moins périlleuse pour les migrants, et plus simple à organiser pour les passeurs. Résultat, les migrants arrivent escortés par la marine militaire italienne et ils débarquent en masse, principalement sur les côtés du sud de la Sicile, souvent dans des petites villes qui ne sont ni préparées ni équipées pour recevoir un nombre toujours plus important de personnes. Pozzallo est l'une de ces communes qui accueillent ceux qui fuient la guerre, la dictature et la misère. Son maire fut le premier à lancer un cri d'alarme, en parlant d'un deuxième Lampedusa. Comment la petite ville fait-elle pour gérer ce flux incessant ? Italie : le grand procès Le 23 mai 1992, 500 kilogrammes d'explosifs pulvérisent la voiture du juge, Giovanni Falcone. Il meurt avec sa femme et quatre membres de son escorte. A l'époque, tout le monde croit à une vendetta de la redoutable mafia sicilienne, Cosa Nostra, orchestrée par son chef, le boss Toto Riina. Vingt ans après l'assassinat spectaculaire du juge Falcone, s'ouvre à Palerme un procès historique. Pour la première fois dans l'histoire de l'Italie, le Tribunal de Palerme va juger cinq mafieux, quatre hommes politiques et trois membres des Carabiniers italiens. Tous sont accusés d'avoir participé à des négociations secrètes menées entre l'Etat et Cosa Nostra et d'avoir attenté à l'intégrité de la République italienne. Ces négociations avaient pour but d'obtenir la fin de la guerre, une guerre sans merci initiée peu avant la mort du juge Falcone... Il aura bien fallu 20 ans aux juges de Palerme pour réussir à monter ce procès explosif, dans une Italie encore peu encline à entendre certaines vérités. Pendant sept mois, nos caméras ont suivi le grand procès de Palerme. D'une audience à l'autre, les déclarations de repentis s'enchaînent et révèlent l'impensable : quelqu'un, au sein de la classe politique italienne, se serait compromis avec la mafia pour faire cesser les attentats. Mais jusqu'où l'Etat italien a-t-il cédé aux revendications de la terrible Cosa Nostra ? 

  • Réalisation :
    • Michel Dumont
  • Pays :
    • France
  • Année :
    • 2013