Klaus Altmann alias Barbie
La seconde vie du "boucher de Lyon"

53 min
Disponible du 17/07/2018 au 14/10/2018
Disponible en direct : oui
Après 1945, l'ancien chef de la Gestapo de Lyon Klaus Altmann, alias Barbie, a poursuivi ailleurs ses activités criminelles, au service cette fois des anciennes puissances alliées. 
En 1983, Klaus Barbie, extradé de Bolivie et détenu à la prison de Montluc, à Lyon, rédige sa biographie à la demande de son avocat Jacques Vergès. En 180 pages découpées en 26 "épisodes", il retrace son parcours. Serviteur de plusieurs maîtres, il a été impliqué dès 1945 dans des missions souvent criminelles au bénéfice de services secrets internationaux, de dictatures d'Amérique latine, de filières d'anciens nazis et de trafiquants d'armes, de devises et de drogues, à la faveur du double jeu joué par les puissances occidentales, notamment l'Allemagne, la France et les États-Unis. Protégé des Américains Barbie a beau figurer sur deux listes de criminels nazis recherchés, il est protégé par le CIC (Counter Intelligence Corps) américain au nom de la lutte contre le communisme. Au printemps 1951, il gagne ainsi l'Amérique du Sud par le réseau Ratline, filière notoire d'exfiltration des nazis sous l'égide de la CIA. En Bolivie, après des débuts difficiles, il se lance avec succès dans les affaires, notamment comme expert ès répression et torture auprès des juntes militaires du continent. Grâce à des archives inédites - certaines accessibles depuis peu, d'autres ouvertes grâce au travail de persuasion des réalisateurs - émanant d'agences de renseignement occidentales et des autorités boliviennes, les activités de Barbie et les complicités dont il a bénéficié sont reconstituées avec précision. Le film révèle enfin comment un réseau d'anciens nazis avait projeté de faire évader Barbie de sa prison lyonnaise, avant le procès qui, en 1987, l'a condamné à la perpétuité pour crimes contre l'humanité.

Réalisation :

Peter F. Müller
Michael Mueller

Pays :

Allemagne

Année :

2015