1989 - Dernier été derrière le Rideau de fer

94 min.
Disponible du 06/02/2018 au 12/02/2018
Disponible en direct : Oui
Version française

Été 1989. Dans plusieurs capitales du bloc communiste, les gouvernements sont mis à rude épreuve. À Budapest, la lutte entre adeptes des réformes et tenants de la ligne dure est ouverte.

À l'été 1989, dans une Hongrie au bord de la banqueroute, Miklós Németh n’est Premier ministre que depuis quelques mois. Cet économiste de 40 ans découvre alors des informations sidérantes tenues secrètes par les caciques du Parti. Aussi, lors d’une entrevue mémorable avec Gorbatchev, qui essaie lui-même de réformer l’URSS, Németh annonce qu’il veut alléger le dispositif de sécurité à la frontière entre son pays et l’Autriche, autoriser le multipartisme et organiser des élections libres. Si le patron du Kremlin ne s’y oppose pas, les faucons de Prague, de Bucarest et surtout de Berlin-Est tentent désespérément de résister à la marche de l’histoire. Le 19 août pourtant, Budapest autorise l’ouverture de la frontière austro-hongroise à Sopron, le temps d’un "pique-nique paneuropéen". Six cent soixante et un Allemands de l’Est prennent alors le chemin de la liberté.
Ce polar politico-historique mêle avec brio images d’archives, documents, scènes reconstituées, témoignages et une récente interview de Miklós Németh. Son histoire croise celle d’un citoyen de la RDA, Kurt-Werner Schulz, 36 ans, abattu le 22 août en passant la frontière austro-hongroise et dernière victime de la guerre froide. Cette mort inutile bouleverse Németh, qui ordonne le démantèlement du Rideau de fer entre la Hongrie et l’Autriche. Le début de la fin, avant la chute du Mur quelques mois plus tard.


Générique

Réalisation :

Anders Østergaard
Erzsébet Rácz

Pays :

Allemagne
Danemark

Année :

2014