Guerre de l’eau en Asie centrale

(53 min.)
Disponible du 20/04/2018 au 26/04/2018
Disponible en direct : oui
Version françaiseVersion originale

Les pays d'Asie centrale – Kazakhstan, Kirghizstan, Tadjikistan, Turkménistan et Ouzbékistan –, républiques indépendantes depuis 1991, sont en proie à des tensions croissantes dont l'enjeu est le contrôle de l'eau. Pollution et tarissement des ressources menacent d'exacerber les conflits de manière dramatique. Enquête.

Les pays d'Asie centrale – Kazakhstan, Kirghizstan, Tadjikistan, Turkménistan et Ouzbékistan –, républiques indépendantes depuis 1991, sont en proie à des tensions croissantes dont l'enjeu est le contrôle des ressources en eau. Dans cette région qui fut autrefois l'un des carrefours commerciaux et culturels de la route de la soie, les politiques menées du temps de l'URSS ont provoqué un désastre écologique sans précédent : pour irriguer les terres peu fertiles destinées à la production intensive de coton, les Soviétiques ont détourné les fleuves, bâti canaux et barrages et asséché la zone. La mer d'Aral est ainsi sur le point de disparaître totalement. Privée de sa côte, l'ancienne cité portuaire d'Aralsk est aujourd'hui sinistrée, du point de vue tant écologique qu'économique.

L'appauvrissement des ressources ne fait qu'exacerber les conflits entre États, notamment entre les pays situés en amont des deux principaux fleuves (Kirghizstan et Tadjikistan) et leurs voisins en aval : ainsi, le barrage kirghize de Toktogul prive l'Ouzbékistan de réserves précieuses. Depuis plusieurs années, les institutions internationales réfléchissent à l'incidence que le changement climatique peut avoir sur cette situation déjà explosive. Arno Trümper signe une enquête fouillée, explorant les enjeux géopolitiques, diplomatiques, historiques mais aussi scientifiques de cette poudrière. Il laisse néanmoins entrevoir quelques lueurs d'espoir grâce à la coopération internationale.


Réalisation :

Arno Trümper

Pays :

Allemagne

Année :

2015