L'art et l'Empire du milieu
Rencontre est-ouest

(53 min.)
Disponible du 25/02/2018 au 25/05/2018
Disponible en direct : oui
Version française

Durant des millénaires, l’art chinois n’a subi que peu d’influences extérieures. C’est au XVIIIe siècle que les premiers échanges se font sentir. Avec les guerres de l’opium et sous domination occidentale, l’art change de cap. Pendant le réalisme socialiste de Mao, la création se met au service du régime jusqu'aux années 70 où une nouvelle avant-garde s'installe et se politise.

Durant des millénaires, l’art chinois n’a subi que peu d’influences extérieures. C’est au XVIIIe siècle, sous l’ère mandchoue, que les premiers échanges se font sentir. À la cour des Qing, le peintre italien Giuseppe Castiglione inaugure une riche période d’échanges entre la Chine et l’Occident. Le règne de l’empereur Qianlong verra l’apogée et le déclin de la puissance chinoise, dont les productions artistiques suscitent l’engouement de la noblesse européenne. Avec les guerres de l’opium au XIXe siècle, le pays entre dans une ère de domination occidentale ; l’art change de cap, comme en témoignent les œuvres de Xu Beihong ou Lin Fengmian, influencées par la peinture française. Avec la guerre sino-japonaise, qui réveille les tendances patriotiques des artistes, et le réalisme socialiste instauré par Mao, la création se met au service du régime. Depuis les années 1970 pourtant, une nouvelle avant-garde s’installe, s’internationalise et se politise. Aujourd’hui, le plus éminent artiste contemporain chinois, le dissident Ai Weiwei, est adulé en Europe mais persona non grata dans son pays natal.


Réalisation :

Mike Christie
Jill Marshall

Pays :

Allemagne
Royaume-Uni
Chine

Année :

2013
  • Bonus et extrait
L'art et l'Empire du milieu - Rencontre est-ouest

2 min

Xu Bing - Le livre du ciel

4 min