Le ciel d'Andrea

60 min.
Disponible : 13/11/2017 au 18/02/2019
Comment une mère de famille bavaroise est devenue une chamane coréenne reconnue et mène une révolution personnelle... Dans ce documentaire comme dans son travail d'artiste, Natacha Nisic s’exerce à une recherche constante du rapport invisible, voire magique, entre les images, les mots, l’interprétation, le symbole et le rituel.
Andrea raconte son histoire à la première personne, depuis son initiation en Corée, en 2007, jusqu’à aujourd’hui. Entre deux mondes qui se font face, l'Europe héritière de la pensée rationaliste des Lumières et l'Orient, figure lointaine parfois effrayante mais séduisante d'exotisme, Andrea, mère de famille bavaroise devenue chamane, mène une révolution personnelle et culturelle dont l'enjeu n’est rien moins que celui de la vie ou de la mort…
Le visible et l’invisible
Ce documentaire s'inscrit dans la continuité de l’installation Andrea en conversation que Natacha Nisic avait réalisée pour l’exposition Écho, au musée du Jeu de paume à Paris, l’automne dernier. Dans son œuvre, l’artiste s’exerce à une recherche constante du rapport invisible, voire magique, entre les images, les mots, l’interprétation, le symbole et le rituel. Son travail tisse des liens entre des récits du passé et du présent, pour révéler la complexité des rapports entre le montré et le caché, le dit et le non-dit, le visible et l’invisible, le document et la narration. Elle a présenté plusieurs installations depuis 1995.

Générique

Réalisation :

Natacha Nisic

Pays :

France

Année :

2013