Un destin d'héritier
Arndt von Bohlen

90 min.
Disponible du 02/01/2018 au 09/01/2018
Version françaiseVersion originale

La vie brève et tumultueuse du dernier descendant des Krupp, richissime dynastie industrielle lourdement compromise avec le nazisme, que Visconti peignit dans ses "Damnés".

Le trisaïeul d'Arndt von Bohlen, Alfred Krupp, a posé la première pierre d'un immense empire industriel sur les fondations d'une petite forge, ouverte à Essen au début du XIXe siècle. Soutien financier de la première heure des nazis, son grand-père, Gustav von Bohlen und Halbach, marié à Bertha Krupp, a fait de la firme familiale un géant mondial de l'armement. En 1943, Alfried Krupp von Bohlen und Halbach, son père, approfondit la collaboration avec Hitler. Condamné après la Seconde Guerre mondiale à douze ans de prison pour "pillage systématique des biens étrangers et traitements inhumains à des travailleurs forcés et des prisonniers", il n'en reprend pas moins la direction de l'affaire à sa libération. Mais à sa mort, en 1967, pour préserver les intérêts de la famille, le groupe est transformé en fondation, et Arndt, son fils unique, est évincé de la présidence. En contrepartie d'une rente annuelle de 2 millions de marks, le jeune héritier renonce à une succession qui en vaudrait 3 milliards. Il s'éteindra en 1986, à 48 ans, d'un arrêt cardiaque, au terme d'une vie brève et tumultueuse. Traquée en permanence par les tabloïds allemands, homosexuel affiché, bien que marié à une aristocrate autrichienne, Arndt von Bohlen und Halbach a mené une vie de nabab, à mille lieues des conventions de son milieu, s'adonnant à tous les plaisirs et régalant sans compter amis et solliciteurs.



Lourd passé

Pour retracer le destin hors normes du dernier des Krupp, sulfureuse dynastie industrielle qui inspira ses "Damnés" à Luchino Visconti, André Schäfer fait rejouer les temps forts de son existence par des comédiens, dans les lieux emblématiques de son existence : la résidence de Sylt, près de la Baltique ; le château de Blühnbach en Autriche ou encore la villa Hügel d'Essen, berceau de l'empire industriel familial. Ponctué d'archives et de témoignages de proches, notamment ceux d'Holger Lippert, son exécuteur testamentaire, et de sa collaboratrice Gabriele Frederking, ce passionnant portrait, mi-fiction mi-documentaire, dessine la personnalité d'un homme libre et généreux, qui s'est perdu en cherchant obstinément la beauté derrière les cendres d'un lourd passé.


Générique

Producteur/-trice :

Florianfilm GmbH

Réalisation :

André Schäfer

Acteur :

Arnd Klawitter
Arne Gottschling

Auteur :

André Schäfer

Pays :

Allemagne

Année :

2011

Vous pourriez aimer aussi