Chronobiologie - L'homme et ses rythmes

53 min.
Disponible : 09/12/2017 au 08/01/2018
Version françaiseVersion originale
En comprenant le fonctionnement de notre horloge interne, la chronobiologie pourrait contribuer à soigner des maladies. Tel est l'enjeu de son corollaire médical, la chronothérapie.
Dur pour un ado de sortir du lit le matin ! La faute à la puberté, qui transforme les jeunes en oiseaux de nuit, explique le professeur Till Roenneberg, spécialiste mondial de la chronobiologie, l’étude des rythmes biologiques. Mais de nombreux adultes et personnes âgées ont aussi du mal à s’endormir et souffrent d’un manque de sommeil chronique. L’horloge sociale serait-elle en avance sur notre horloge interne ?

"Gènes d'horloge"
Alors que nous dormons en moyenne trente minutes de moins qu’il y a vingt ans, les médecins établissent des liens entre troubles du sommeil et certaines formes de dépression, de diabète et de démence sénile. Les généticiens ont découvert pour leur part des "gènes d’horloge" dans notre ADN. Corollaire médical de la chronobiologie, la chronothérapie se sert de ces connaissances pour traiter ou prévenir des maladies. Contre la polyarthrite rhumatoïde, les spécialistes ont ainsi développé un médicament "intelligent" qui libère son principe actif aux heures optimales. Les équipes du CHU de Villejuif proposent, elles, aux patients souffrant de cancers des chimiothérapies en phase avec leur horloge biologique et obtiennent des résultats encourageants.

Générique

Réalisation :

Sabine Kallwitz-Geißler

Pays :

Allemagne

Année :

2012