Alexandre le Grand
Le Macédonien

2 min.
Disponible du 27/01/2018 au 03/02/2018
Prochaine diffusion : dimanche 28 janvier à 03h40

Disparu à l'âge de 32 ans, l'inlassable guerrier Alexandre le Grand a connu un destin fulgurant. Héros pour les Grecs et les Romains, prophète pour les Arabes, et mythe pour les Occidentaux, il a tant servi de référence que l'histoire s'est effacée devant la légende.

"Alexandre va faire pâlir le dieu des morts." Disparu à l’âge de 32 ans, l’inlassable guerrier a connu un destin fulgurant. Héros pour les Grecs et les Romains, prophète pour les Arabes, mythe pour les Occidentaux, il a tant servi de référence que l’histoire s’est effacée devant la légende. Né en 356 avant J.-C., il a hellénisé le monde antique jusqu’aux confins de l’Inde, en poursuivant sans relâche son ennemi juré Darius, roi des Perses. Mais que sait-on réellement du monde dont il est issu et de l’héritage qu’il lui a laissé ?



Épopée archéologique

Jusqu’en 1977, la connaissance de la Macédoine antique était limitée. Mais la découverte du tombeau de Philippe II, le père d’Alexandre, a ouvert la voie à une épopée archéologique qui se poursuit aujourd’hui. Présent sur plusieurs chantiers d’importance, le réalisateur Bernard George expose ici une série d’objets somptueux sortis de terre, qui témoignent du quotidien des élites à l’époque d’Alexandre. Loin des descriptions des auteurs anciens, qui présentaient les Macédoniens comme des barbares, ces découvertes redonnent vie à un royaume florissant et tourné vers les arts. Entre les interventions de chercheurs grecs et français s’insèrent des extraits, interprétés par Jonathan Hostier, du "Tigre bleu de l’Euphrate" de Laurent Gaudé, dialogue imaginaire entre Alexandre le Grand et la mort. Entre lyrisme et didactisme, le mythe croise ainsi l’histoire dans ce film passionnant qui retrace le parcours de celui qui rêvait d’une symbiose entre l’Est et l’Ouest.


Générique

Réalisation :

Bernard George

Pays :

France

Année :

2011