Abbado dirige la symphonie n° 9 de Mahler au Lucerne Festival (2010)

90 min
Disponible du 21/09/2019 au 19/12/2019
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

En 2010, à l’occasion du 150e anniversaire de la naissance de Gustav Mahler, le Festival de Lucerne programmait sa Neuvième Symphonie. Comme pour Beethoven et Bruckner, ce chiffre a été fatidique pour le compositeur autrichien dont il s’agit de la dernière symphonie achevée. Le chef italien décédé en 2014 Claudio Abbado assurait la direction.

La Neuvième Symphonie avait fait grande impression sur les contemporains de Mahler : « J’ai une fois de plus parcouru la IXe Symphonie de Mahler », écrit Alban Berg dans une lettre à son épouse Hélène. « Le premier mouvement est le plus admirable qu’il ait jamais écrit. Il exprime un amour inouï de la terre et son désir d’y vivre en paix, d’y goûter encore la nature jusqu’à son tréfonds avant que ne survienne la mort. »

L’adieu, la mort et la transfiguration :  ces trois idées centrales sont le plus souvent associées à la Neuvième Symphonie de Mahler. « Ô jeunesse disparue ! Ô amour envolé ! », note le compositeur en marge de la version autographe du premier mouvement. De cette œuvre n’émanent pourtant pas seulement l’amertume et l’acceptation résignée du destin. Véritable musique des sphères, l’Adagio à la beauté séraphique et envoûtante que Mahler a placé comme dernier mouvement semble ouvrir sur l’au-delà. Le compositeur croyait en effet à une forme de continuité, en une vie après la mort.

Formation réunissant des solistes d’exception du monde entier, l’Orchestre du Festival de Lucerne a été fondé par Claudio Abbado à l’été 2003. La presse a vu dans sa création un « nouveau chapitre dans le monde de la musique classique ». Depuis, l’orchestre enthousiasme le public et la critique par ses concerts où l’intensité le dispute à l’émotion

  • Réalisation :
    • Michael Beyer
  • Direction musicale :
    • Claudio Abbado
  • Orchestre :
    • Lucerne Festival Orchestra
  • Pays :
    • Allemagne
    • Suisse
  • Année :
    • 2010