Le deuxième souffle

1 min. (bande-annonce)
Disponible : 27/11/2017 au 04/12/2017
Prochaine diffusion : lundi 27 novembre à 20h50
Un truand en cavale, accusé d’avoir donné ses complices, se bat pour laver son honneur... Pour son dernier film en noir et blanc, Jean-Pierre Melville récuse l'idée de réalisme, se débarrasse d'un certain folklore et annonce l'épure stylistique de ses films suivants. Avec Lino Ventura, Paul Meurisse et Michel Constantin.
Gustave Minda, dit "Gu", s’évade de la prison où il purgeait une peine à perpétuité et débarque à Paris chez Manouche, son ancienne petite amie, qui le cache. Grand expert du milieu, le commissaire Blot enquête sur l’affaire et reconnaît un peu plus tard la patte de Gu dans le meurtre de deux malfrats qui tentaient de faire chanter Manouche. Celle-ci part pour Marseille où elle parvient à organiser le départ du fugitif. Mais Gu veut se refaire avant de gagner l’étranger et décide d’accepter une proposition dangereuse : attaquer, avec trois complices, un convoi de fonds et liquider ceux qui l’accompagnent…
Hors du monde
Le dernier film en noir et blanc de Jean-Pierre Melville procède à une synthèse parfaite des éléments contenus dans ses polars précédents, et annonce l'épure stylistique de la trilogie à venir avec Alain Delon. Le film récuse l'idée de réalisme (c'est le premier pas vers l'abstraction glacée du "Samouraï") tout en se débarrassant d'un certain folklore. Gu (Lino Ventura, admirable) est dénué du charme romantique des bandits. Il est essentiellement mû par son instinct de survie et son code de l'honneur, et ne connaît que le règne de la violence et de la fuite. Melville ne se livre à aucune apologie du gangstérisme, mais il s'identifie à des hommes qui vivent hors du monde et de toute contingence sociale. Paul Meurisse interprète le plus beau personnage de flic de toute l'œuvre de Melville. La scène où il reconstitue en présence de témoins l'échange de coups de feu survenu dans un bar, tournée en un seul plan, constitue un morceau d'anthologie, tout à fait représentatif de la maîtrise technique et narrative du cinéaste.

Générique

Image :

Marcel Combes

Montage :

Michèle Boëhm
Monique Bonnot

Musique :

Bernard Gérard

Production :

Les Productions Montaigne

Producteur/-trice :

André Labay
Charles Lumbroso

Réalisation :

Jean-Pierre Melville

Scénario :

José Giovanni
Jean-Pierre Melville

Acteur :

Lino Ventura
Paul Meurisse
Raymond Pellegrin
Christine Fabréga
Marcel Bozzuffi
Michel Constantin

Auteur :

José Giovanni

Pays :

France

Année :

1966