Verdun, aux portes de l'enfer

89 min
Disponible du 29/10/2018 au 28/11/2018
Disponible en direct : oui
Version françaiseVersion originale
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

La bataille de Verdun symbolise l’horreur de la guerre mais aussi la communauté de destin entre soldats français et allemands. Ce documentaire retrace les parcours de quelques-uns d’entre eux, à partir de lettres, d’images rares et de reconstitutions soignées.

La bataille de Verdun a commencé le 21 février 1916 et s’est achevée le 19 décembre de la même année. Elle a fait quelque 120 000 morts (et 260 000 blessés) côté français, environ 100 000 morts (et 236 000 blessés) côté allemand. Restée dans les mémoires comme "la grande boucherie", elle a coïncidé avec l’arrivée de nouvelles armes qui visaient à faire un maximum de victimes. Les simples soldats, soumis aux décisions souvent aberrantes de généraux qui se tenaient à distance des tranchées, servaient de chair à canon. Dès qu’ils le pouvaient, ils écrivaient à leurs parents, à leurs amis, à leur femme, à leur fiancée. Des milliards de missives seront ainsi envoyées du front. Ces lettres mais aussi les carnets et journaux intimes des militaires tissent ici une trame pour reconstituer la vie de plusieurs soldats des deux camps.

Itinéraires individuels
Plutôt que de retracer la grande histoire, Oliver Halmburger et Stefan Brauburger se sont attachés à montrer des itinéraires individuels. Pour cela, ils ont consulté de multiples fonds d’archives publics et privés, en France et en Allemagne. Ils utilisent nombre de documents inédits, photos mais aussi séquences filmées – tournées sur le terrain par les premiers reporters de guerre ou recomposées, à des fins de propagande. Décors du quotidien dans les tranchées, postes d’artillerie, QG des généraux, etc., font l’objet de reconstitutions soignées, sous la houlette d’historiens et de spécialistes de la fiction historique. Des animations en 3D, enfin, permettent de restituer la topographie des lieux et le déroulement des hostilités.


Réalisation :

Oliver Halmburger
Stefan Brauburger

Pays :

Allemagne

Année :

2005