Autant en emporte le vent

1 min. (bande-annonce)
Disponible : Non
Prochaine diffusion : lundi 25 décembre à 20h55
Sous-titresSous-titrage malentendantVersion françaiseVersion originale
Tiré du roman de Margaret Mitchell, la vie tumultueuse de Scarlett O'Hara sur fond de guerre de Sécession... Un monument du cinéma, quintessence du savoir-faire hollywoodien de l'âge d'or, sublimé par le couple incandescent et subtilement sulfureux formé par Vivien Leigh et Clark Gable.
Géorgie, 1861. La guerre de Sécession, opposant les États du Nord et du Sud, est sur le point d’éclater. À Tara, dans la plantation de la famille O’Hara, Scarlett se prépare pour le bal donné aux Douze Chênes, la propriété des Wilkes. La jeune fille y attire tous les regards, et notamment celui de Rhett Butler, un richissime homme d’affaires. Mais Scarlett n’a d’yeux que pour Ashley, dont elle est amoureuse. Or, on annonce les fiançailles de ce dernier avec une autre, la jeune Melanie Hamilton. Au cours d’une entrevue, Scarlett lui déclare néanmoins son amour, mais il la repousse. Bientôt, la guerre éclate…

Éternelle jeunesse
Monument couronné par huit Oscars, "Autant en emporte le vent" est sans doute le film d’amour (ou de désir, car le double langage est constant) le plus célèbre de l’histoire du cinéma. L'incendie d'Atlanta, la fuite vers Tara, le travelling qui suit le départ de Scarlett pour dévoiler un immense champ de bataille semé de morts et de blessés, avant de s'arrêter sur un drapeau flottant au vent, celui de la confédération… : la mise en scène – à laquelle ont participé George Cukor et Sam Wood, avant d'être congédiés pour incompatibilité avec l'orageux couple vedette – garde toute sa flamboyante efficacité, même quand on en connaît par cœur les séquences les plus spectaculaires, toujours aussi poignantes. Magnifiée par un Technicolor restauré pour la dernière fois en 1998, peu avant les 60 ans de ce chef-d'œuvre bientôt octogénaire, cette fresque sans temps mort représente la quintessence du savoir-faire hollywoodien de l'âge d'or. L'attraction du brûlant duo Clark Gable-Vivien Leigh demeure elle aussi intacte, comme le talent de Hattie McDaniel, première actrice Noire récompensée d’un Oscar. Son merveilleux personnage de nounou avisée contrebalance discrètement l’absence totale – dans le livre comme dans le roman – de repentir politique sur la question de l’esclavage.

Générique

Image :

Ernest Haller

Montage :

Hal C. Kern
James Newcom

Musique :

Max Steiner

Production :

Selznick International Pictures
MGM

Producteur/-trice :

David O. Selznick

Réalisation :

Victor Fleming
George Cukor
Sam Wood

Scénario :

Sidney Howard

Acteur :

Clark Gable
Vivien Leigh
Leslie Howard
Olivia de Havilland
Thomas Mitchell
Evelyn Keyes
Barbara O'Neil
Ann Rutherford
George Reeves
Fred Crane
Hattie McDaniel
Rand Brooks
Butterfly McQueen
Victor Jory
Everett Brown
Howard C. Hickman
Alicia Rhett

Auteur :

Margaret Mitchell

Costumes :

Walter Plunkett

Pays :

Etats-Unis

Année :

1939