ARTE ReportageNigeria : survivre à Boko Haram / Faire la paix

loading...
53 min
Disponible du 28/05/2021 au 27/06/2021
Version française
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

Nigeria : cela fait plus de dix ans que l’État de Borno et les pays voisins sont déchirés par l’insurrection islamiste / En 2017, Marilyne Canto réalisait ce portrait d'Ofer Bronchtein, cofondateur et président du Forum international pour la paix au Proche-Orient, engagé dès 1992 aux côtés de Yitzhak Rabin.

NIGERIA : SURVIVRE A BOKO HARAM
Depuis plus de dix ans, l’insurrection islamiste sévit dans l’Etat de Borno, dans le nord-est du Nigeria. Pour éviter que son fils ne soit transformé en enfant-soldat par Boko Haram, Fatima, 26 ans, a été mariée de force à un commandant de la secte islamiste. Mais depuis, sa famille la renie et la traite "d’épouse de Boko Haram". Falmata, 50 ans, a vu sa tête mise à prix par Boko Haram parce qu’elle était une femme d’affaires. Elle a survécu de justesse mais a tout perdu dans sa ville, Bama, et ne sait comment nourrir huit enfants à charge. Quant à Mala, 70 ans, il a survécu à un récent massacre de paysans et n’ose plus se rendre aux champs depuis. Libérée au bout de sept mois, la ville ressemble aujourd’hui à un camp retranché. Les écoles, honnies par les islamistes, n’y désemplissent plus. Mais les campagnes restent soumises au racket et aux attaques des islamistes.


FAIRE LA PAIX, UN PORTRAIT DE OFER BRONCHTEIN
"J’avais envie d’avoir des nouvelles de la paix entre Israéliens et Palestiniens, même si elles ne sont pas très bonnes, même si le pessimisme domine. J’avais envie de suivre Ofer Bronchtein, l’homme aux trois passeports (français, israélien, palestinien), cofondateur et président du Forum International pour la Paix au Proche-Orient, engagé dès 1992 aux côtés de Yitzhak Rabin.
Aujourd’hui encore, vingt ans après l’assassinat du premier ministre, cet homme déterminé continue à se battre, à chercher des solutions pour que le processus mis en oeuvre par les accords d’Oslo ne demeure pas une utopie. La particularité de son engagement est qu’il n’a cessé et cela sans condition préalable, de dialoguer avec les Palestiniens. Ofer Bronchtein n’imagine pas d’autre voie que la concertation ou l’action afin que les deux peuples réussissent, au-delà des faits, à s’écouter. Il est persuadé que toute action de rapprochement, fut-elle minime ou symbolique sert la cause et peut relancer le processus. Et par-dessus tout, il est profondément convaincu que la paix et l’existence de deux Etats distincts sont les seules solutions au conflit…"
(Marilyne Canto, 2017)


  • Pays :
    • France
  • Année :
    • 2021