ARTE ReportagePhilippines : à l’ombre du virus / Nord-Coréens, la dernière pêche

53 min
Disponible du 13/11/2020 au 13/12/2020
Version française
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

La Covid-19 a plongé les Philippines dans la crise et la récession. Le gouvernement autoritaire de Rodrigo Duterte mise sur la peur pour lutter contre la pandémie / Depuis des années, de juin à octobre, lors de la saison de pêche au calamar du Pacifique, des milliers de bateaux braconniers nord-coréens envahissent les eaux de l'Extrême-Orient russe et du Japon. 

PHILIPPINES : À L’OMBRE DU VIRUS
Depuis huit mois, cent six millions de Philippins vivent l'un des confinements les plus stricts au monde. La covid-19 a plongé tout le pays dans la crise et la récession. Le gouvernement autoritaire de Rodrigo Duterte mise sur la peur pour lutter contre la pandémie : quiconque enfreint les restrictions dictées par l’état d’urgence sanitaire encourt des sanctions. Malgré la sévérité et les menaces, la maîtrise de la pandémie est un échec. En dépit de l'effondrement de l'économie. Duterte s’obstine à poursuivre ses opposants politiques, menaçant le pays de glisser vers une dictature, ranimant le spectre de Ferdinand Marcos.


RUSSIE : NORD-CORÉENS, LA DERNIÈRE PÊCHE
Depuis quelques années, de juin à octobre, lors de la saison de pêche au calamar du Pacifique, des milliers de bateaux braconniers nord-coréens envahissent les eaux de l'Extrême-Orient russe et du Japon. Ces barcasses d'un autre âge pillent sans vergogne les ressources halieutiques russes et japonaises. Souvent victimes de tempêtes en haute mer, les bateaux font naufrage et les corps sans vie des marins sont retrouvés sur les rivages. Étouffé par les sanctions internationales, le leader nord-coréen Kim Jong-Un a lancé la "grande pêche" pour nourrir son armée. Si les Nord-Coréens en sont réduits à braconner, c'est parce que leur pays veut préserver ses propres ressources pour en faire commerce avec la Chine...


  • Pays :
    • France
  • Année :
    • 2020