ARTE ReportagePhilippines : les repentis de Marawi / Pérou : l'or à tout prix

53 min
Disponible du 21/09/2019 au 27/10/2019
Version française
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

Aux Philippines, deux ans après la bataille de Marawi, 1600 combattants de l’organisation terroriste État Islamique se sont rendus et repentis. Ils rêvent aujourd'hui d’une nouvelle vie... / En Amazonie péruvienne, militaires et écologistes luttent contre l'invasion des chercheurs d'or illégaux.

PHILIPPINES : LES REPENTIS DE MARAWI
Mai 2017. L’organisation État islamique, qui perd du terrain en Irak et en Syrie, cherche à s’implanter en Asie. Sur l’île de Mindanao, aux Philippines, des séparatistes musulmans prêtent allégeance à Daesh et s’emparent de Marawi, la plus grande ville musulmane du pays. L’armée régulière la reprendra après cinq mois de combats acharnés. Deux ans plus tard, mille six cent combattants de Daesh se sont rendus et repentis. À la faveur de la réconciliation engagée par le gouvernement philippin, ils commencent tout juste à parler. Leurs témoignages montrent que Daesh a échoué à Marawi faute de soutien de la population. Tous ces repentis rêvent aujourd’hui d’une nouvelle vie. Le reportage de Gaël Mocaër met en lumière les raisons qui poussent des jerunes voire des familles entières à s’enrôler dans l’organisation État islamique, mais aussi à en sortir.

PÉROU : L'OR À TOUT PRIX
En Amazonie péruvienne, militaires et écologistes luttent contre les chercheurs d'or illégaux. Installés sur les rives des fleuves, les campements de dizaines de milliers de mineurs illégaux – souvent des habitants pauvres originaires d'autres régions andines – sont devenus de véritables villes, des zones de non-droit, sous l’emprise des gangs. Il y a quelques mois encore, ni la police ni l’armée n’osaient s’aventurer dans ce territoire. Mais l’État péruvien reprend progressivement le contrôle de "La Pampa" en envoyant l’armée démanteler les camps. Le Pérou est le septième producteur mondial d'or. Selon un rapport de 2016 de l'Initiative mondiale contre le crime organisé, 90 % du métal précieux de Madre de Dios vient de mines artisanales ou illégales.


  • Pays :
    • France
  • Année :
    • 2019