ARTE Reportage

Kenya : en finir avec l’excision / Brésil : les favelas sous tension

53 min
Disponible du 02/02/2019 au 03/03/2019
Version française
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

Interdite au Kenya depuis 2011, la pratique brutale de l'excision persiste pourtant dans les régions rurales, malgré l’intervention de diverses ONG qui tentent de lutter contre l’excision par l’éducation / Un homicide toutes les 9 minutes au Brésil en 2017 : le nouveau président Bolsonaro a fait de la lutte contre la criminalité sa priorité.

KENYA : EN FINIR AVEC L’EXCISION
Interdite depuis 2011, cette pratique brutale persiste pourtant dans les régions rurales, malgré l’intervention de diverses ONG qui tentent de lutter contre l’excision par l’éducation. Considérée comme un rite de passage lorsqu'une petite fille est estimée en âge de se marier, même si elle n’est encore qu’une enfant, cette mutilation génitale féminine est cruelle et dangereuse. Elle peut entraîner de sérieuses infections, provoquer des hémorragies, la stérilité et parfois même la mort. Mama Lucy, excisée à 12 ans, aujourd’hui enseignante à la retraite, a décidé de mettre fin à cette pratique traumatisante. Engagée par l’ONG AMREF Health Africa, elle se rend dans les villages où elle milite pour le remplacement de l’excision par des rites alternatifs, sans mutilations. Les cours de Mama Lucy sont suivis aussi bien par des filles que par des garçons. Animée par une détermination farouche destinée à faire plier les mentalités, l’enseignante sait que son combat est loin d’être gagné.

BRÉSIL : LES FAVELAS SOUS TENSION
En 2017, avec un homicide toutes les neuf minutes, le Brésil pays est entré dans le classement des dix nations les plus violentes au monde. Le nouveau président Bolsonaro a fait de la lutte contre la criminalité sa priorité. À Rio de Janeiro, depuis la Coupe du monde de football et les Jeux olympiques, les finances de la ville sont au plus bas et les dépenses en matière de sécurité publique ont baissé. Résultat : les groupes criminels ont repris possession de nombreuses favelas. L’armée a été appelée à la rescousse et le gouvernement propose l’intervention de tireurs d’élite et de drones. Ces mesures vigoureuses suffiront-elles à endiguer une criminalité galopante, nourrie par le trafic de drogue et la guerre des gangs ?


Pays :

France

Année :

2019