ARTE Reportage
Italie : Palerme, l’exception ? / Colombie : une paix à inventer

53 min
Disponible du 06/10/2018 au 04/11/2018
Disponible en direct : non
Version française

Palerme, ancienne "capitale" de la mafia sicilienne, se revendique aujourd’hui capitale de la tolérance et de l’accueil des migrants, à contre-courant de la politique du gouvernement italien / Colombie : deux ans après l'accord de paix entre la guérilla des FARC et le gouvernement colombien, la violence n’a pas disparu des campagnes et l’espoir de paix est sévèrement malmené.

ITALIE : PALERME, L’EXCEPTION ?
Palerme, ancienne "capitale" de la mafia sicilienne, se revendique aujourd’hui capitale de la tolérance et de l’accueil des migrants. Le maire de la ville, Leoluca Orlando, s’affiche comme l’un des plus farouches opposants à la politique migratoire du gouvernement italien et a été l’un des premiers à proposer d’accueillir l’Aquarius et ses passagers en juin. Il milite pour la disparition du permis de séjour et la libre-circulation des personnes. Reportage à Palerme, où les initiatives se multiplient, à contre-courant de la politique du ministre de l’Intérieur Mateo Salvini.

COLOMBIE : UNE PAIX À INVENTER
Deux ans après sa signature, l’accord historique entre le gouvernement et les FARC, destiné à assurer une paix durable, est sévèrement remis en cause. Les "démobilisés", pour la plupart d’origine paysanne, rencontrent de très grandes difficultés pour accéder à la terre et réintégrer la vie civile dans des conditions acceptables. Déçus, d’anciens membres des FARC rejoignent la guérilla de l’Armée de Libération Nationale (ELN), qui a repris, avec d’autres groupes criminels, la culture de la coca, l'exploitation des bois précieux et des mines d’or. Ivan Duque, élu à la présidence le 17 juin dernier, a confirmé sa volonté de remise en cause de l’accord de paix signé par son prédécesseur.


Pays :

France

Année :

2018