ARTE Reportage
Espagne : en attendant demain / Syrie : la prison des jihadistes

53 min.
Disponible : 16/12/2017 au 23/12/2017
Prochaine diffusion : vendredi 22 décembre à 06h15
Version française
ESPAGNE : EN ATTENDANT DEMAIN Jeudi 21 décembre, la Catalogne ira voter pour des élections régionales décisives quant à son avenir. SYRIE : LA PRISON DES DJIHADISTES En Syrie, Daech a perdu la guerre. Mais que deviennent tous les djihadistes de l’organisation Etat Islamique faits prisonniers sur les champs de bataille, à Raqqa ou Deir ez-Zor ?
SYRIE : LA PRISON DES DJIHADISTES
En Syrie, Daech a perdu la guerre. Mais que deviennent tous les militants Syriens et Irakiens de l’organisation Etat Islamique faits prisonniers sur les champs de bataille, à Raqqa ou Deir Ez Zor ? A Qamishli, dans le Kurdistan syrien, les autorités kurdes n’ont pas attendu la reconnaissance officielle pour mettre en place leur propre solution de déradicalisation : une « prison-académie », où le maître-mot est la rééducation. Un reportage inédit et exclusif dans un centre de détention où des jihadistes témoignent à visage découvert. Abderrahman, comptable de Daech, qui gérait l’approvisionnement pour cent mille civils à Raqqa, Sayef le combattant, d’abord à l’ASL puis finalement chez Daech, ou Talah le barbier, ancien trafiquant d’armes, tous racontent Daech de l’intérieur, leur enrôlement, leurs motivations et leurs rêves d’avenir.


ESPAGNE : EN ATTENDANT DEMAIN
Jeudi 21 décembre, la Catalogne ira voter pour des élections régionales décisives quant à l’avenir de son statut, région d’Espagne ou pays indépendant. Depuis la mise en œuvre de l’Article 155 de la Constitution, le gouvernement conservateur de Mariano Rajoy a mis sous tutelle de Madrid la Catalogne, dont le gouvernement régional avait décrété l’indépendance de façon unilatérale le 10 octobre dernier.

Si beaucoup a été dit et montré sur la Catalogne, on a moins vu et entendu le reste de l’Espagne. L’équipe d’ARTE Reportage a parcouru le pays en essayant de comprendre les conséquences de cette crise. Le discours des indépendantistes catalans, qui se sont appropriés le terme de "républicains", tout en qualifiant leurs opposants de "franquistes", fait référence à l’une des périodes les plus sombres de l’histoire du pays : la Guerre Civile, dans les années trente. De nombreux Espagnols sont choqués de voir ces termes ressurgir. Depuis la mort de Franco en 1975, le retour de la démocratie et l’intégration européenne avaient été exemplaires.

 

Générique

Pays :

France

Année :

2017