La piscine

À suivre

Extrait (2 min)
Prochaine diffusion le vendredi 29 janvier à 13:35
AudiodescriptionSous-titrage malentendant
Ce programme est disponible en vidéo à la demande ou DVD.
Jalousie et faux-semblants viennent troubler l'apparente quiétude d'un couple en villégiature suite à l'intrusion d'un ancien ami et de sa fille... Neuf ans après "Plein soleil", Alain Delon retrouve Maurice Ronet dans ce huit-clos magistral et bien ficelé. Un polar culte et sensuel avec l'éblouissante Romy Schneider et Jane Birkin dans son premier rôle français.

Dans une somptueuse villa sur les hauteurs de Saint-Tropez, Jean-Paul et Marianne se désirent avec une passion intacte après deux ans de vie commune. Entre la piscine sans rides et la chambre étouffante, les vacances semblent ne jamais devoir s'achever et le temps s'écoule, immuable. Un jour, Marianne invite Harry, un ami de passage, qui débarque avec sa fille Pénélope. Leur arrivée rompt l'équilibre des jours écrasés de soleil, un climat pesant s'installe et, derrière une apparente entente cordiale, des dissensions apparaissent. Pénélope, qui a vite perçu l'intérêt qu'elle éveille chez Jean-Paul et l'inquiétude de Marianne, feint l'indifférence. Harry flirte ouvertement avec Marianne, qui fut autrefois sa maîtresse, et affiche son mépris pour Jean-Paul…

Sous la surface, les remous
"Vaincre ses désirs plutôt que l'ordre du monde" : paradoxalement, c'est Harry qui donne ce conseil à un Jean-Paul rongé par la jalousie. Harry le jouisseur, qui s'abandonne à ses élans sans états d'âme et raille la sobriété de son ami récemment sorti de l'alcoolisme. Dans sa bouche, cette formule tirée d'une maxime de Descartes sonne faux, et son hypocrisie n'abuse personne. Tout le monde affecte l'amitié, sauf Pénélope : cette ambiance la répugne et elle refuse de jouer le rôle qui lui est dévolu. Les non-dits pourrissent une atmosphère déjà trouble tandis que gestes et regards laissent sourdre une tension croissante… Filmé en huis clos autour de la piscine, dont la surface calme est aussi trompeuse que la cordialité de façade, ce drame de la passion met en scène une mascarade dont l'issue ne peut qu'être fatale.


  • Réalisation :
    • Jacques Deray
  • Scénario :
    • Jean-Claude Carrière
    • Jacques Deray
  • Production :
    • Tritone Cinematografica
    • Société Nouvelle de Cinématographie
  • Producteur/-trice :
    • Gérard Beytout
  • Image :
    • Jean-Jacques Tarbès
  • Montage :
    • Paul Cayatte
  • Musique :
    • Michel Legrand
  • Avec :
    • Alain Delon (Jean-Paul Leroy)
    • Romy Schneider (Marianne)
    • Jane Birkin (Pénélope Lannier)
    • Maurice Ronet (Harry Lannier)
    • Paul Crauchet (l'inspecteur Lévêque)
  • Auteur :
    • Jean-Emmanuel Conil
  • Pays :
    • France
    • Italie
  • Année :
    • 1969