Persona

81 min.
Disponible: Non
Disponible en direct : Oui
Sous-titresVersion originale

Un huis clos infernal entre deux femmes confrontées à la solitude. Avec une audace formelle confondante et deux actrices incandescentes (Bibi Andersson et Liv Ullmann), Ingmar Bergman signe en 1965 une œuvre fascinante sur le thème du double.

Élisabeth Vogler est actrice. Au beau milieu d’une interprétation d’Électre, elle devient muette. Des médecins l’auscultent et ne décèlent aucune anomalie physique. Une infirmière, Alma, la prend en charge, l’emmenant dans sa villa au bord de la mer. Puisque l’actrice ne parle plus, Alma discourt pour deux, confiant à Élisabeth les secrets qui la rongent : une expérience sexuelle à plusieurs, son avortement, sa solitude. Les deux femmes s’opposent, se lient, se caressent, se fuient…

 

Double chemin de croix

Bergman définissait ce film comme une "sonate pour deux instruments". Ces deux "instruments", ce sont Bibi Andersson et Liv Ullmann, qui illuminent Persona d’une incandescente lumière. Leur partition, aussi touffue que la réalisation est ascétique, leur impose un perpétuel dépassement. Car c’est un rude voyage intérieur qu’effectuent les deux femmes, d’abord opposées, puis bizarrement ressemblantes, jusqu’à ne plus former qu’un même portrait. Les relations entre l'aide-soignante et sa patiente glissent vers une autodestruction mutuelle, et ce double chemin de croix s’accompagne d’une réflexion sur le septième art, reflet du réel – le film devait d’ailleurs s’intituler Cinématographie. L’écran est un miroir, mais ce miroir reste muet. Baigné dans une atmosphère fantasmagorique, "Persona" offre une multitude d’interprétations autour du thème du double et une poignante quête de "la parole d’amour".


Générique

Image :

Sven Nykvist

Montage :

Ulla Ryghe

Musique :

Lars Johan Werle

Production :

Svensk Filmindustri

Producteur/-trice :

Ingmar Bergman

Réalisation :

Ingmar Bergman

Scénario :

Ingmar Bergman

Acteur :

Bibi Andersson
Liv Ullmann
Margaretha Krook
Gunnar Björnstrand
Jörgen Lindström

Pays :

Suède

Année :

1966

En savoir plus