Mon oncle

bande-annonce (1 min)
Disponible en ligne : non
Disponible en direct : oui
Prochaine diffusion le lundi 23 juillet à 20h50
Sous-titrage malentendant
Monsieur Hulot, doux rêveur un rien gaffeur, habite un modeste appartement. Sa soeur, mariée à un riche industriel, vit dans une villa ultramoderne... Signée Jacques Tati, cette satire du snobisme et des délires architecturaux est avant tout un feu d’artifice de trouvailles de mise en scène. Attention, chef-d'oeuvre !

M. Hulot, gentil hurluberlu, habite un modeste deux-pièces dans un vieux quartier populaire. Il rend parfois visite à sa sœur, mariée à M. Arpel, un riche industriel qui fabrique des tuyaux en plastique. Les Arpel habitent une villa ultramoderne pourvue des dernières innovations de l'électroménager. Gérard, leur fils de 9 ans, adore cet oncle fantaisiste qui sait si bien partager ses jeux. C'est suffisant pour que M. Arpel cherche à les éloigner l'un de l'autre. Il trouve à son beau-frère un emploi dans son usine, mais Hulot, incapable d'un travail suivi, y sème le désordre…

Feu d'artifice
L’humour de Mon oncle repose entièrement sur l’inadaptation d’un homme "normal",  mais timide et lunatique, dans un monde qui a perdu tout sens de la raison et de la mesure, malgré son obsession de la rentabilité et du fonctionnalisme. Satire du snobisme, des délires architecturaux (la villa Arpel est l’autre personnage inoubliable du film) et d’un univers pavillonnaire aliénant, Mon oncle est un feu d’artifice de trouvailles de mise en scène, avec l’invention d’un burlesque moderne qui exploite le moindre objet, le moindre détail à des fins comiques et poétiques, sans parler du perfectionnisme formel de Tati sur la couleur, qu’il utilise pour la première fois. Le cinéaste développe aussi ses recherches sur le son et le langage, après les ruminations paysannes du facteur François dans Jour de fête – bribes de phrases, babil mondain, expressions toutes faites qui côtoient onomatopées et propos incompréhensibles… Godard s’en souviendra, allant jusqu’à rendre un hommage explicite à Tati dans Soigne ta droite (Tati écrivit et interpréta un court métrage réalisé par René Clément : Soigne ton gauche).


Image :

Jean Bourgoin

Montage :

Suzanne Baron

Musique :

Alain Romans
Franck Barcellini
Norbert Glanzberg

Production :

Film del Centauro
Gray-Film
Alter Films
Specta Films
Cady Films

Producteur/-trice :

Jacques Tati
Fred Orain

Réalisation :

Jacques Tati

Scénario :

Jacques Tati
Jacques Lagrange
Jean L‘Hôte

Acteur :

Jacques Tati
Adrienne Servantie
Jean-Pierre Zola
Alain Bécourt
Lucien Frégis
Dominique Marie

Pays :

France
Italie

Année :

1958
  • Bonus et extrait

Short Cuts - "Mon oncle" de Jacques Tati

2 min