LOUIS WOLFSON : Ma mère, musicienne, est morte de maladie maligne à minuit, mardi à mercredi, au milieu du mois de mai mille977 au mouroir memorial à Manhattan, Attila

Wolfson, «métastase ombilicale»

Auteur américain écrivant en français, Louis Wolfson s’est fait connaître en 1970 avec son livre Le Schizo et les Langues, préfacé par Gilles Deleuze. Quatorze ans plus tard, il rédige un compte-rendu quasi quotidien de la mort de Rose Brooke, sa mère. Paraît cette nouvelle version dans laquelle s’exprime toute l’ambivalence des pensées, des sentiments, le repli sur soi d’un homme dont la maladie fut diagnostiquée à la naissance.

Lire la suite >>

Herta Müller, Animal du cœur

Herta Müller raconte le suicide d’une jeune femme dans la Roumanie des années Ceausescu. Elle montre une nouvelle fois les terribles conditions de vie des Allemands du Banat auxquels les séides du régime communiste infligent les pires humiliations et châtiments. Comme dans ses précédents romans, le Prix Nobel de littérature 2009 fait naître de ce petit monde sans horizon une langue toute empreinte de poésie.

Lire la suite >>

Peter Stamm, Au-delà du lac…

Peter Stamm renoue ici avec le genre de la nouvelle. Ses histoires, ancrées près du lac de Constance, mettent en scène des personnages dont l’écrivain suisse se plaît à peindre la solitude sans jamais vouloir en chercher l’origine. À l’analyse des tréfonds de l’âme humaine, l’auteur préfère l’observation à distance des petits détails du comportement.

Lire la suite >>

Rencontre avec Saori Jo…

… à l’occasion de la sortie de son premier CD « Home 2:17 AM ».

Lire la suite >>

Interview télévisée de Russell Banks

© William Irigoyen

Le 13 mars dernier, Eric Bergeron à la caméra et votre serviteur avions rendez-vous à l’hôtel d’Aubusson dans le sixième arrondissement de Paris pour y interviewer un écrivain dont j’ai toujours aimé l’œuvre et les positions politiques. L’occasion pour nous de questionner Russell Banks sur son dernier livre mais aussi sur l’Amérique qui, une fois n’est pas coutume, est comme la France, en campagne présidentielle.

 

Lire la suite >>

Rencontre avec Alberto Manguel

L’écrivain était l’invité de la librairie strasbourgeoise « Soif de lire » à l’occasion de la sortie de son dernier livre, Nouvel éloge de la folie, essais édits et inédits traduits de l’anglais par Christine Le Bœuf, Actes Sud.

 

Lire la suite >>

Rencontre avec Caroline Boidé


Lire la suite >>

Rencontre avec Gaston-Paul Effa

Le 22 mars, la librairie strasbourgeoise « Soif de lire » accueillait Gaston-Paul Effa, à l’occasion de la publication de son dernier livre : Je la voulais lointaine, Actes Sud.

Lire la suite >>

littérature, Sandoval

Mario Cuenca Sandoval, Le voleur de morphine

Édité pour la première fois en France, l’Espagnol Mario Cuenca Sandoval signe un roman ayant pour cadre la Corée en proie à la guerre (1950-1953). Mais le conflit n’est qu’un prétexte pour aborder des questions littéraires, notamment la création de personnages et les liens qui les unissent – ou non – à l’écrivain.

Lire la suite >>

Baek Nam-Ryong, Des amis, fin

Plus sérieusement par rapport à la fin de la chronique ci-dessus, Des amis montre combien il est nécessaire de se documenter avant de parler de la Corée du Nord. Ici, comme le dit Patrick Maurus, il n »y a pas besoin de savoir lire entre les lignes. Tout est à portée de mains.

Lire la suite >>