L’Associated Press confirme le désastre provoqué par les OGM en Argentine

 

Monsanto encore et toujours !

Je vous écris de Fortaleza (Brésil) où je suis en tournage pour mon prochain film Sacrée croissance !

Mardi prochain, l’Université du Ceara organise une projection du Monde selon Monsanto, qui est sorti en DVD au Brésil, il y a quatre ans. Je viens de passer la journée dans Le Conjunto Palmeiras, une favela, située à vingt kilomètres de Fortaleza,  qui a été transformée grâce à la création d’une banque communautaire et d’une monnaie sociale.

À peine rentrée dans ma chambre d’hôtel, j’ai dû répondre à une demande d’interview d’une journaliste argentine. Pour annoncer ma visite prochaine à Rosario, où je filmerai un programme exemplaire d’agriculture urbaine, elle voulait que je commente un article publié par l’Associated Press sur le désastre sanitaire et environnemental provoqué par les OGM de Monsanto.

Tout ce que rapportent les deux journalistes de l’agence américaine confirment ce que j’ai dénoncé en … 2005 dans mon reportage Argentine : le soja de la faim, diffusé sur ARTE et que vous pouvez consulter sur mon site :

http://www.mariemoniquerobin.com/argentineextrait.html

Les Anglophones peuvent consulter l’article de AP à ce lien :

http://www.concordmonitor.com/home/8991746-95/argentines-link-health-problems-to-monsanto-agrochemicals

 Pour les autres, vous pouvez lire la traduction française, réalisée par Benjamin Sourice pour Combat Monsanto :

http://www.combat-monsanto.org/spip.php?article1040

 La semaine prochaine, je rencontrerai le professeur Damián Verzeñassi (le chercheur dont parle l’article de AP) qui organise , avec Antonio Lattuca, en charge du programme d’agriculture urbaine de Rosario, une projection des Moissons du futur, dans une salle de 500 personnes.

Le même jour, le doyen de l’Université de Rosario me remettra une décoration qui me va droit au cœur : celle d’ « invitée d’honneur ».

 

 

Catégories : Le monde selon Monsanto