démographie, suède

Le modèle norvégien rejeté – Fiche de lecture : Suède – Svenska Dagbladet

Titre : Svenska Dagbladet

 
Date de naissance : 18 décembre 1884
Domaines : informations nationales et internationales aussi bien au niveau local que sur la région du Grand Stockholm
Tirage : 195.200 copies (12/2007)
Positionnement politique : conservatisme libéral (Parti modéré)
 
Auteur de l’article : Tove Carlén
Titre de l”article : «Le modèle norvégien rejeté »
Numéro de la revue et année : 17 novembre 2008
Article en ligne
 
La présence des femmes dans les conseils d’administration est un argument d”intérêt majeur dans le débat politique suédois. Pour ce qui concerne les entreprises suédoises, la composition de ces organes a changé considérablement pendant la dernière décennie. Néanmoins, depuis l”année 2007, leur présence s”est stabilisée autour de 20%. Dans le but d”obtenir un meilleur équilibre, certains partis politiques soutiennent l”introduction de quotas, mais le gouvernement libéral suédois ne partage pas cette position.
Le soutien apporté à ce type de discrimination positive s”inspire du modèle norvégien. En Norvège, les entreprises enregistrées ont été obligées par voie législative à un contingentement des membres des conseils d”administration. Ce quota prévoit une présence minimale de 45% de femmes. Les sanctions sont très importantes et peuvent aller jusqu’à la dissolution de la firme. Les partisans des quotas apprécient l”efficacité et la simplicité de cette méthode.
La position du gouvernement suédois est nettement contre ce genre de mesures. En premier lieu, Nyamko Sabuni, ministre pour l”intégration et l”égalité des genres et première membre du gouvernement d”origine africaine, considère les quotas comme un système trop brutal, qui prive les femmes de leurs responsabilités dans le processus qui permettra d’atteindre une égalité véritable. En deuxième lieu, Mme Sabuni souligne le fait que la sélection des membres des conseils doit être se faire seulement sur des critères fondés sur le mérite. Il faut sélectionner une femme quand son profil est supérieur à celui d”un concurrent de genre masculin. Autrement, on sera condamné à agir sur les implications négatives en termes d”efficacité et de productivité provoquées par la sélection de gens incompétents pour les entreprises suédoises. En troisième lieu, la ministre dénonce le manque d”importance décisionnelle des conseils d’administration des entreprises par rapport à d”autres positions bien plus influentes, comme la présidence ou les cadres ayant des responsabilités de gestion de haut niveau. À cause d”une telle loi, un nombre considérable de femmes qui assumeraient ce type de responsabilités perdraient d”autres positions plus influentes.
Les positions du gouvernement s’appuient aussi  sur d’autres considérations. D”une part, une meilleure combinaison entre la dimension familiale et professionnelle devient une priorité politique. Dans ce cadre, le congé parental a récemment été reformé avec le but d’encourager les pères à assumer leurs responsabilités paternelles. D”autre part, le développement des services domestiques devient une nécessité pressante. Jusqu’à présent, ce secteur a été très limité à cause d”un système de taxation très lourd et basé surtout sur l”impôt sur le revenu personnel.
En conclusion, le rôle de la femme a toujours été une question centrale dans le cadre du développement de la société et de la culture suédoise. Ce débat est en train d”être renouvelé et il se concentre aujourd”hui sur la composition des conseils d”administration des entreprises. Au-delà des positions sur cette mesure, on constate une certaine maturité dans la vision suédoise du problème : les politiques destinées à la famille sont le défi contemporain par rapport aux questions de ce genre.
Pour en savoir plus :
Nyamko Sabuni (Gouvernement Suédois)
Photo de Nyamko Sabuni , © Folkpartiet
 
Closing the corporate gender gap (Norway official US internet site):
You’re fired! Article de The Guardian sur les mésures mises en place en Norvège contre la discrimanation pour raison de genre au travail
Mattia Salamanca Orrego

Catégories : Archives · Démographie et politiques publiques en Europe