2012-2013, abc, cbs, cw, fox, nbc, upfront

Séries US. Ce qu’il faudra voir ou éviter la saison prochaine

C’est fait. La grosse semaine américaine est passée. Les upfronts (cf. notre glossaire des séries). Cette période, qui a lieu tous les ans au mois de mai, est stratégique pour la télé américaine. Toutes les chaînes, y compris les plus grosses d’entre elles, annoncent fièrement leur grille de diffusion pour la saison prochaine, ainsi que l’ensemble de leurs nouveaux programmes, à savoir quelques télé-réalité mais surtout un gros tas de nouvelles séries.

Ainsi, pour la saison 2012-2013 qui s’ouvrira en septembre – il faut imaginer le rythme des saisons télé au rythme scolaire, de septembre à fin mai ou début juin -,  les cinq principales chaînes (NBC, CBS, FOX, CW et ABC) ont annoncé 39 nouvelles séries : 16 comédies, dont 7 pour NBC, contre 23 dramas. Cette domination des dramas évoque une évolution du paysage audiovisuel américain par rapport à l’année passée où les deux genres se partageaient équitablement le gâteau sur 42 nouvelles séries.

Mais plutôt que de vous assommer avec des chiffres, j’ai fait le tri parmi les nouveautés de l’année prochaine. Ce qu’il faut voir, ce qu’il ne faut pas voir et pourquoi, jetons un oeil sur ce que les scénaristes ont imaginé et, surtout, sur ce que les cerveaux des chaînes américaines vendus au grand capital ont commandé pour la rentrée.

Les 3 séries policières qui ne changeront rien au genre

Les séries policières sont certainement celles pour qui je peux produire une antipathie très naturelle et très explosive. Cette haine est la combinaison de deux choses. D’abord, certaines séries françaises, de R.I.S. (TF1) à Section de Recherches (TF1), envers qui je ne peux que m’émouvoir devant tant de difficultés à reproduire un modèle américain. Et ensuite face aux séries américaines qu’elles aimeraient bien reproduire à l’identique, en particulier Les Experts (CBS), alors qu’elles appartiennent au pire de ce que peut produire la télé de l’oncle Sam.

  • Elementary (CBS) : Il fallait bien qu’un jour, la chaîne coupable des Experts commette une adaptation de Sherlock Holmes. Du coup, pas besoin de vous expliquer de quoi elle va parler. On notera cependant que le Docteur Watson sera joué par une “Elle”, à savoir Lucy Liu. Bien entendu, car CBS ne nous avait pas habitué à faire dans l’original, elle apparait quelques années après la splendide – car écrite par Steven Moffat, celui qui a repris les rênes de Doctor Who (BBC) il y a deux ans – Sherlock (BBC), diffusée chez nous sur France 4.Image de prévisualisation YouTube
  • The Following (FOX) : C’est l’histoire d’un ancien agent du FBI qui est rappelé par son bureau quand un tueur en série, qu’il a mis en prison, s’échappe. La particularité de ce projet, c’est d’être créé par Kevin Williamson, qui a imaginé Dawson (WB) mais a également scénarisé Scream 1 et 4. Pourquoi on n’y croit pas ? Un peu pour les même raisons que Flashforward (ABC). Le scénario se vend comme un high-concept (le tueur en série est en contact avec d’autres tueurs en séries) mais s’appuie, épisode par épisode, sur de l’enquête policière. Pas passionnant.
  • Beauty & The Best (CW) : Ah mais oui, la Belle et la Bête, version modernisée girly fantastique du conte désormais célèbre de Jeanne-Marie Leprince de Beaumont, contiendra également des éléments policiers. L’histoire ? Catherine, détective, a assisté au meurtre de sa mère étant plus jeune. L’assassin n’a pas pu la tuer car il a pris peur… à cause d’un animal selon la version officielle. Mais selon Catherine, c’était quelqu’un. Ça donne, tellement, envie.Image de prévisualisation YouTube

Les 3 séries que ne te feront pas oublier la crise

Ce sont des éléments toujours importants à prendre en compte : le contexte social, économique ou politique d’un pays est souvent source d’inspiration pour les scénaristes. La crise, qui a déjà engendré de nombreux petits les années précédentes, continue et continuera très certainement d’influencer les créateurs.

  • The Family Tools (ABC) : Remake de la série anglaise White Van Man (BBC3), cette série présente la transmission d’une petite entreprise de bricolage du papa au fiston. Mais ce dernier étant connu pour être avant tout un glandeur, personne ne parie un kopeck sur sa réussite. Si cette série suivra la voie tracée par son inspiratrice brittish, elle pourra compter sur la certaine fraîcheur de son créateur, Bobby Bowman, scénariste sur Raising Hope (FOX) ou bien My Name Is Earl(NBC).Image de prévisualisation YouTube
  • Ben & Kate (FOX) : Kate est peut-être une fille très rigoureuse et carrée, mais avec une fille à nourrir, et malgré un petit boulot dans un bar, elle vit difficilement. Son frère, très spontanée mais beaucoup plus bordélique, découvre sa situation et entend lui apporter son aide. Sa créatrice, Dana Fox, a pondu les scénarios de comédies américaines très très mal notées sur metacritic (entre 23 et 36 sur 100) mais elle a également écrit un épisode de la parodique Childrens Hospital (Adult Swim).Image de prévisualisation YouTube
  • How To Live With Your Parents (For The Rest Of Your Life) (ABC) : Et comment imaginer la série avec le titre le plus long du monde. Mais comme la taille ne compte pas, attardons-nous sur l’histoire… “Comment vivre avec tes parents (pour le reste de ta vie).” Voilà, c’est fait. Bon, on va pas s’arrêter là. Polly, mère célibataire, et sa fille Nathalie n’ont plus les moyens de vivre. Elles retournent donc chez ses parents, légèrement excentriques. Imaginée par Claudia Lonow, génitrice en 2009 d’Accidentally on Purpose(CBS).Image de prévisualisation YouTube

Les 3 adaptations ou remake qui promettent

L’originalité n’étant plus tellement le fort de la télévision américaine, elle persiste et signe dans une stratégie globale d’adaptation de livres ou de séries étrangères. Pas loin du quart des nouvelles séries (neuf au total) sont concernées par ce phénomène économiquement opportun, dont six adaptations tirées de roman ou de bande dessinée. Mais parfois, ce genre de séries apporte quelques pépites. Dernièrement, Game of Thrones (HBO) s’est largement détachée du lot mais on peut également citer Dexter (Showtime), sortie en 2006, mais qui a depuis largement perdu de sa superbe.

  • Hannibal (NBC) : Vous connaissez bien ce prénom, et vous connaissez bien son nom, Lecter, docteur de profession. On devrait suivre Will Graham, le profiler du FBI qui va croiser et arrêter ce fameux tueur en série, personnage imaginé par Thomas Harris dans son roman de 1981, Dragon Rouge. La série est imaginée par Bryan Fuller, créateur de Dead Like Me (Showtime) notamment et ancien scénariste de Heroes (NBC).
  • 666 Park Avenue (ABC) : De The River (ABC) à Harper’s Island (CBS) en passant par la récente American Horror Story (FX), le fantastique et l’horreur n’ont jamais vraiment quitté les écrans américains. Ici, un jeune couple emménage dans un immeuble new yorkais pour en devenir les gardiens. Ils y découvrent des habitants étranges ayant signé un pacte avec les forces du mal. Par David Wilcox ayant fait ses armes, entre autres, sur Fringe(FOX). 666 Park Avenue, sorti en 2011, est le premier roman de Gabriella Pierce. Une suite est déjà en vente, The Dark Glamour.Image de prévisualisation YouTube
  • Red Widow (ABC) : Adaptant une série hollandaise, Red Widow est notamment développée par Melissa Rosenberg, scénariste star aux Etats-Unis pour avoir offert à Dexter (Showtime) ses meilleurs épisodes, mais, plus troublant, en ayant signé les scénario de la saga cinématographique Twilight. Dans cette série, elle met en scène une mère faisant tout pour protéger ses enfants après que son mari ait été assassiné à cause de ses mauvaises fréquentations dans le propret milieu des stupéfiants.Image de prévisualisation YouTube

Les 4 séries à voir pour ne pas paraître ringard

Il fallait trouver les quelques séries incontournables de l’année prochaine. S’il est très possible que cette liste apparaisse totalement désuète en juin 2013, c’est tout de même toujours un peu grisant de se prendre de passion, voire d’amour – carrément – pour certains projets à venir.

  • Révolution (NBC) : Cette série part d’une idée très simple. Et s’il n’y avait plus d’électricité, comment pourrait-on vivre ? Voilà le voyage dans lequel J.J. Abrams (créateur d’Alias, sculpteur de Lost et scénariste du film Super 8 ), qui produit la série, mais surtout Eric Kripke, son créateur à qui l’on doit Supernatural (CW), nous convie. Et on se prend à rêver d’une série post-apocalyptique magique… et puis on se rappelle des récents échecs, de Flashforward (ABC) à Jericho (CBS) en passant par The Walking Dead(AMC), et là on rigole moins.Image de prévisualisation YouTube
  • Last Resort (ABC) : Curieuse. C’est le mot qui caractérise selon moi le plus cette série. Imaginez, un sous-marin nucléaire qui refuse de se soumettre à l’ordre de raser un pays – ici, le Pakistan – par un petit bombardement atomique. Et voilà qu’ils deviennent les ennemis n°1 des Etats-Unis. D’autant que Last Resort est notamment issue du cerveau de Shawn Ryan, créateur de The Shield(FX).Image de prévisualisation YouTube
  • The Goodwin Games (FOX) : C’est probablement la prochaine comédie dont il faudra parler. D’abord, parce que le synopsis en lui-même est drôle. Trois frères et sœurs retournent dans leur maison natale après la mort de leur père. Ils découvrent qu’ils hériteront d’une immense fortune s’ils réalisent ses derniers vœux. Ensuite parce qu’elle est créée par le fameux duo responsable de How I Met Your Mother(CBS), Carter Bays et Craig Thomas. Et enfin pour savoir s’ils feront mieux que les précédentes comédies de la FOX…Image de prévisualisation YouTube
  • Cult (CW) : C’est dingue, ça doit être la première fois en facilement trois ans que la CW m’intrigue. Cult est la série que j’attends probablement le plus la saison prochaine mais ses contours scénaristiques sont encore un peu flous. On sait tout juste qu’elle aura pour ambition de parler des fans hardcore – ils sont prêts à tuer – d’une série télé policière intitulée “Cult”. Ou comment la télévision va-t-elle parler d’elle-même ? Dispose-t-on d’un concurrent à Community (NBC) ? En tout cas, à en juger par le pedigree de son créateur, on peut s’attendre à quelque chose de très intéressant. Il s’agit de Rockne S. O’Bannon, scénariste de La Quatrième Dimension (CBS) et créateurs de SeaQuest (NBC) et Farscape(SyFy).Image de prévisualisation YouTube

Catégories : Comédie · Décryptage · Drama · Série américaine

commentaires