Archive pour “2-MON JOURNAL DE VOYAGE AU MALI”

baobab, planter

mon p’tit vélo s’en va vers le sud pour planter un baobab

Mon p’tit vélo s’en va vers le sud pour planter un baobab et de ce baobab il sera question à partir de lundi. Il est magique comme celui que j’ai réellement vu vivre au Mali, à Kirina.

Lire la suite >>

apparut, était

le cri des couleurs sont sans douleurs

Il est si tard, si nuit, si fatigue de la journée sur les pistes défoncée, si, si c’était vrai, si je dors, si où suis-je, si je rêve… Que les SI ce sont modèlisés : en couleur le fantasme apparut, m’apparut, / enfantin/ puis disparut en laissant là demain.   Rachel me répondit – Pourquoi […]

Lire la suite >>

était, grotte, lumière

les diables du Sahel

la grotte était profonde mais la lumière surchauffée par les silices pénétrait bien au delà de la normalité. Des diodes n’auraient pas fait mieux. C’était quelque part du côté de Niafunké dans la grande boucle du Niger à demi ensablé. j’ai dessiné ce que j’ai vu peint dans la grotte avec ces couleurs qui passent […]

Lire la suite >>

le

un jour aquarellé

Le voyage continuait, de jour, avec en arrière plan la nuit inévitable les fantasmes s’installaient sans prévenir, parfois discrets je cherchais dans la mémoire de mes regards et je les posais dans mon journal, par petites touches aquatiques La nuit, cette nuit là, je suis monté dans le ciel bien au-delà du minuit lunaire chevauchant […]

Lire la suite >>

avait, le, village

dans le village en allant à Koulikouro

le griot de Kirina m’avait raconté une longue histoire, celle de son village au temps où il n’y avait là que des oiseaux et des animaux. Puis la bataille que mena Soujata Keita à Kirina. pour en savoir plus il me conseilla de me rendre à Koulikouro. Sur le chemin, j’ai rencontré la machande de […]

Lire la suite >>

comme, pourtant

Ma rencontre avec Ono

C’était sur un chemin comme il y en a tant, sous un arbre qui le bordait, le marquait comme un symbole installé par la nature quelque part à la sortie de Bamako.  Pas si loin de la ville.  Et pourtant ! Tandis qu’il me racontait sa vie de conteur je le dessinais, le notais, l’imaginais […]

Lire la suite >>

ce jour là

dans la maison d’Abdoul sur le bord du fleuve Niger qui traverse Bamako, j’ai assisté à cette scène. c’était la première fois que je voyais un tel phénomène On m’avait pourtant prévenu qu’en Afrique le réel et l’imaginaire s’entrelaçent jusque dans la vie quotidienne.   Aujourd’hui encore, je me demande comment cela a bien pu […]

Lire la suite >>

nuage

passage nuageux

il était gris afrique, la chaleur. le nuage passait, colorant tout sur son passage au même endroit Ono passait pas une seule fois plusieurs idem-différentes

une intrigue risquait de se nouer juste à peine ressentie presqu’ inexistante

Lire la suite >>

mieux, pis, sables, tant,  

le et les vents des sables

à peine revenu  au Mali après ce court passage au Maroc se leva un vent des sables. Particulier, façonnant des mirages, des irmages, des images les dunes ondulaient dans la lumière ensablée et mobile l’inspiration  de mes mains s’est prise au jeu il y eut des roses des vents qui éclorent en séries Hé,  que […]

Lire la suite >>

était, voyage

c’était au maroc pendant le voyage au mali

on est parti à 6h du matin. on reviendra dans 3 jours, au Mali. le voyage était prévu. son but aussi; il fait flou. le hammam n’a pas vraiment calmé le chaud intérieur le temps estt au vent j’ai perdu le fil de mon scénario malien j’attends l’avion je vide mon stylo à chaque minute d’attente j’ai […]

Lire la suite >>