“Augustine”, d’Alice Winocour

Quand Charcot, célèbre médecin fasciné par l’hystérie féminine dans la France des classes sociales du XIXe siècle, découvre en Augustine, jeune bonne illettrée, la malade idéale, il s’en empare littéralement. Entre les deux, le trouble forcément s’installe. Comme un duel.

Rencontre avec Alice Winocour, Vincent Lindon et Soko.

Virginie Apiou

 

Augustine, un film d’Alice Winocour. Avec Vincent Lindon, Soko, Chiara Mastroianni (France, 2012, 102 minutes). Semaine de la critique.

Catégories : Les films du jour

commentaires