Henryk M. Broder

Dimanche 15 août 2012 à 00h25

C’est l’incarnation du polémiste. Henryk M. Broder est un essayiste et journaliste allemand d’origine juive-polonaise, dont les parents ont survécu aux camps de concentration nazis. A 66 ans, d’émissions télévisées en brûlots et autres tribunes en tous genres, l’homme pointe avec provocation ce qu’il considère comme les travers majeurs de son pays. La bureaucratie, l’intégration, l’Islam… peu de thématiques ne trouvent grâce à ses yeux.

Ces derniers temps, Broder s’est attaqué à l’un de ses sujets de prédilection, le travail de mémoire allemand. Selon lui, la meilleure façon de l’accomplir aujourd’hui serait encore de déposer une bombe à Auschwitz. Mais laissons-le développer cette opinion, qui n’engage que lui, du reste.