l'expression

l'expression : "guten Rutsch"

Karambolage 194 - 27 décembre 2009
Dorothea Jung nous souhaite aujourd’hui "einen guten Rutsch". Vous allez comprendre…

 

Ces jours-ci, en, Allemagne, l’expression "ich wünsche Ihnen einen guten Rutsch", mot à mot "je vous souhaite une bonne glissade" est sur toutes les lèvres.

Car c’est comme ça que les Allemands souhaitent à ceux qu’ils ne reverront qu’après le premier janvier un bon passage, une bonne glissade vers la nouvelle année.

Bon, pour certains, le mot "Rutsch" n’aurait pourtant ici rien à voir avec le verbe glisser "rutschen", même si le climat de décembre, synonyme de neige et de verglas, pourrait rendre la chose tout à fait plausible.

Non, il s’agirait en fait d’une déformation du mot hébreu "Rosch" qui signifie tête ou encore commencement. Ainsi, "Rosch ha-Schana", littéralement "début de l’année" désigne la fête du nouvel an juif.

Peu à peu, le "Rosch" yiddisch se serait transformé en "Rutsch" allemand pour donner l’expression "guter Rutsch", bonne glissade. Mais cette théorie ne fait pas l’unanimité en Allemagne.

D’aucuns prétendent que tout ceci n’est pas très crédible et qu’il faut prendre l’expression au premier degré, le "Rutsch" ayant toujours tout simplement signifié "glissade". Une expression assez paradoxale toutefois, vous en conviendrez, car on ne peut pas toujours s’empêcher d’attribuer à celui qui vous souhaite un "guter Rutsch" des intentions quelque peu ambiguës.

 

Texte : Nikola Obermann
Image : Sabine Allard