28 minutes

Mehdi et Badrou / Médias et politique : tyrannie de la transparence ?

Actu & société -
44 min - 5 vues
  • Comment (re)voir ce programme Descendre

    • Diffusion :
    • mercredi 8 février à 20h05
    • Disponible en direct : oui
    • En ligne du 8 février au 15 février 2017
    VOD-DVD

    Ce programme n’est pas disponible en vidéo à la demande ou DVD.

    Rappel par e-mail

    heures avant la prochaine diffusion de ce programme.

    ARTE vous garantit que l’adresse e-mail fournie servira uniquement à l'envoi de ce rappel.

LES "KIDS" IMAGINENT LA VICTOIRE DE LE PEN Dans leur deuxième livre, Mehdi et Badrou se projettent une minute avant l'annonce des résultats des prochaines présidentielles. MÉDIAS ET POLITIQUE : Y A-T-IL UNE TYRANNIE DE LA TRANSPARENCE ? Les analyses de Juliette Grange, philosophe, Eric Dupond-Moretti, avocat pénaliste, et Paul Moreira, journaliste reporter.

LES "KIDS" IMAGINENT LA VICTOIRE DE LE PEN La minute qui précède l’annonce du résultat de l’élection présidentielle est un “moment romanesque” pour Mehdi et Badrou. C’est l’objet de leur deuxième livre, "Minute", dédié à Adama Traoré. Cette présidentielle chimérique oppose un candidat de droite et une candidate d’extrême droite, ressemblant beaucoup à Marine Le Pen. Mais ce n’est pas le résultat qui est important ici; c’est l’intimité des voix imaginaires de la “France réelle” qui est mise en exergue. Ils ont inventé un récit à plusieurs entrées afin de balayer les différentes opinions de ce moment crucial avec une volonté d’ouverture, un désir de sincérité. Mehdi Meklat et Badroudine Saïd Abdallah sont sur notre plateau. 

MÉDIAS ET POLITIQUE : Y A-T-IL UNE TYRANNIE DE LA TRANSPARENCE ? Ras-le-bol de l’opinion publique, pression des révélations médiatiques, affaires en cascade... La crise de confiance envers la “classe politique” s’accentue en France. L’exemplarité et la nécessité d’une plus grande transparence occupent le débat présidentiel alors que le candidat Fillon semble s'empêtrer dans sa défense, faute de "plan B" dans son camp. Face à cette défiance, les élus doivent aujourd’hui soutenir une nécessité d’éthique et de visibilité; tout devient public. Dans ce contexte, ils sont confrontés à une surexposition permanente, où une simple zone d’ombre devient potentiellement suspecte. Pour analyser la situation, nous accueillons Eric Dupond-Moretti, avocat pénaliste, Juliette Grange, philosophe, et Paul Moreira, journaliste reporter, fondateur de l'agence Premières Lignes.

Générique
  • Présentation :Élisabeth Quin
  • Pays :France
  • Année :2016
  • Origine :ARTE F
Commentaires (0)