Thema

28 minutes

Irène Frachon et Emmanuelle Bercot / Alep sous les bombes

Actu & société -
44 min
  • Comment (re)voir ce programme Descendre

    • Diffusion :
    • mardi 22 novembre à 20h05
    • Disponible en direct : oui
    • En ligne du 22 novembre au 29 novembre 2016
    VOD-DVD

    Ce programme n’est pas disponible en vidéo à la demande ou DVD.

    Rappel par e-mail

    heures avant la prochaine diffusion de ce programme.

    ARTE vous garantit que l’adresse e-mail fournie servira uniquement à l'envoi de ce rappel.

IRÈNE FRACHON : SON COMBAT CONTRE LE MEDIATOR La pneumologue avait lancé en 2009 l’alerte sur la toxicité du coupe-faim. "La fille de Brest" d'Emmanuelle Bercot raconte cette histoire. ALEP SOUS LES BOMBES : SOMMES-NOUS CONDAMNÉS À L'IMPUISSANCE ? Avec Adam Baczko, chercheur à l’EHESS, Françoise Sivignon, présidente de Médecins du monde, et Bertrand Badie, professeur de relations internationales.

IRÈNE FRACHON : SON COMBAT CONTRE LE MEDIATOR « Je suis quelqu’un de très ordinaire qui s’est retrouvé embarqué dans une histoire extraordinaire », relate la pneumologue Irène Frachon, depuis qu’elle a lancé l’alerte en 2009 sur la toxicité du coupe-faim Mediator. Son enquête a permis la suspension de la mise sur le marché du médicament et elle continue à se battre aujourd'hui pour les victimes du laboratoire Servier. Son livre "Mediator 150mg, combien de morts ?" est adapté dans "La fille de Brest" par la réalisatrice Emmanuelle Bercot qui sortira en salles. Irène Frachon et Emmanuelle Bercot sont nos invitées 

ALEP SOUS LES BOMBES : SOMMES-NOUS CONDAMNÉS À L'IMPUISSANCE ? Lundi 21 novembre, l’ONU indiquait lors de son Conseil de sécurité que près d’un million de personnes se trouvaient assiégées en Syrie. Depuis quatre mois, c’est en particulier à Alep-Est que 250 000 habitants sont victimes des frappes du régime syrien et de ses alliés, au milieu d'un véritable enfer « sans eau, sans électricité, sans médecin, sans médicament, et surtout sans nourriture ». Pourtant la coalition internationale semble rester de marbre, plus inquiète du programme futur de Donald Trump et des élections à venir en Europe. Aurait-elle épuisé les solutions diplomatiques au conflit syrien ? Pour en parler, nous accueillons le chercheur à l’EHESS spécialiste de la Syrie Adam Baczko, la présidente de Médecins du monde Françoise Sivignon, et le professeur de relations internationales à Sciences Po Paris Bertrand Badie. 

Générique
  • Présentation :Élisabeth Quin
  • Pays :France
  • Année :2016
  • Origine :ARTE F
Commentaires (0)