Thomas Ostermeier, insatiable théâtre

Thomas Ostermeier, insatiable théâtre

lundi 18 juillet à 0h40 (56 min)

Thomas Ostermeier, insatiable théâtre

lundi 18 juillet à 0h40 (56 min)

Alors que sa nouvelle production, "La mouette" d'après Tchekhov, est à l'affiche du théâtre de l'Odéon, une plongée au coeur du travail de Thomas Ostermeier, au fil d'intenses répétitions.

C'est un de ces repas de famille qui virent brutalement au pugilat. Une scène réelle au ton si juste que la vie y éclipse le théâtre - à moins qu'il ne s'agisse de l'inverse. Sous le regard de l'" extrêmement voyeur" Thomas Ostermeier, les comédiens répètent La mouette de Tchekhov, dernière production, créée au théâtre de Vidy-Lausanne, du maître insatiable de la Schaubühne de Berlin. Chacun creuse jusqu'au tréfonds l'âme de son personnage, à travers des improvisations inspirées de situations vécues. Un parcours (très) intime, selon la méthode éprouvée du "storytelling", chère au metteur en scène comme à Stanislavski et Meyerhold avant lui, qui nourrit la pièce d'infinies nuances émotionnelles et l'irrigue de bout en bout d'une vie incandescente.

L'essence de l'art

Au fil des répétitions, traversées de fulgurances, le film accompagne en complicité l'expérience théâtrale de la troupe de huit comédiens dirigée par Thomas Ostermeier. Une immersion au coeur du processus de création du metteur en scène - privilège rare et précieux - qui met en miroir la réalité des acteurs et son rêve de théâtre, dévoilant les secrets de fabrication de la pièce, où Tchekhov disait avoir mis "cinq pouds [environ 80 kilos, l'équivalent de son poids NDLR] d'amour", pour mieux en révéler l'absolue magie.

Auteur:  Jérémie Cuvillier
Réalisation:  Jérémie Cuvillier