Tuer un homme

Séries & fiction -
85 min
  • Comment (re)voir ce programme Descendre

    • Diffusion :
    • vendredi 27 janvier à 20h55
    • Disponible en direct : oui
    • En ligne du 27 janvier au 3 février 2017
    VOD-DVD

    Ce programme n’est pas disponible en vidéo à la demande ou DVD.

    Rappel par e-mail

    heures avant la prochaine diffusion de ce programme.

    ARTE vous garantit que l’adresse e-mail fournie servira uniquement à l'envoi de ce rappel.

Victime d'une tentative de braquage, un bijoutier panique et tire... Faisant écho aux drames de l'autodéfense, un téléfilm superbement mis en scène avec Frédéric Pierrot et Valérie Karsenti.

D'origine italienne, Matteo Belmonte a repris avec sa femme Christine la bijouterie de ses beaux-parents dans une petite ville du sud de la France. Lorsqu'un jour, un homme fait irruption dans leur magasin, tout bascule. Pointant une arme vers Christine, l'inconnu réclame le contenu des présentoirs. Mais cette dernière refuse d'obtempérer : en quelques mois, c'est la troisième fois qu'ils sont victimes d'un cambriolage. Tandis que le ton monte, Matteo s'empare d'un revolver et, craignant pour la vie de son épouse, fait feu à deux reprises. Touché à l'abdomen, le voleur rejoint un complice avec lequel il s'enfuit en scooter. À quelques rues de là, Romy, la fille des bijoutiers, se précipite près d'un homme qui s'écroule, inanimé, sur la chaussée…

Fatal engrenage

Légitime défense ou tentative d'assassinat ? Alors que Christine (Valérie Karsenti) s'enfonce peu à peu dans la dépression, Matteo (Frédéric Pierrot, magistral) s'accroche pour ne pas perdre pied. Pris dans la mécanique judiciaire, leur couple vacille, les réseaux sociaux s'emballent, les racistes sortent du bois, l'appétit électif d'un intrigant s'aiguise, la compassion s'épuise. Coécrit par Pierre Chosson (Hippocrate) et Olivier Gorce (Chocolat ou Primaire, en salles le 4 janvier), le film d'Isabelle Czajka déroule avec une sobriété exemplaire une lente désagrégation à l'œuvre et les douloureuses conséquences d'un acte irréparable.

Générique
  • Costumes :Christel Birot
  • Décors :Valérie Saradjian
  • Image :Renaud Chassaing
  • Montage :Isabelle Manquillet
  • Musique :Eric Neveux
  • Production :Diaphana Films, ARTE F
  • Producteur/-trice :Julie Lafore, Michel Saint-Jean
  • Réalisation :Isabelle Czajka
  • Chargé(e) de programme :Isabelle Huige
  • Scénario :Pierre Chosson, Olivier Gorce
  • Son :Olivier Schwob
  • Avec : Frédéric Pierrot (Matteo Belmonte)
    Valérie Karsenti (Christine Belmonte)
    Eva Lallier (Romy Belmonte)
    Eric Pucheu (Paul Belmonte)
    Samuel Arnold (Rufin Mokili)
    Julie Moulier (Béatrice Allard)
    Laurent Poitrenaux (Maître Castel)
    Pierre-Felix Gravière (Juge Eysseric)
  • Pays :France
  • Année :2016
  • Origine :ARTE F
Commentaires (0)
  • En lire plus

    D'origine italienne, Matteo Belmonte a repris avec sa femme Christine la bijouterie de ses beaux-parents dans une petite ville du sud de la France. Lorsqu'un jour, un homme fait irruption dans leur magasin, tout bascule. Pointant une arme vers Christine, l'inconnu réclame le contenu des présentoirs. Mais cette dernière refuse d'obtempérer : en quelques mois, c'est la troisième fois qu'ils sont victimes d'un cambriolage. Tandis que le ton monte, Matteo s'empare d'un revolver et, craignant pour la vie de son épouse, fait feu à deux reprises. Touché à l'abdomen, le voleur rejoint un complice avec lequel il s'enfuit en scooter. À quelques rues de là, Romy, la fille des bijoutiers, se précipite près d'un homme qui s'écroule, inanimé, sur la chaussée…

    Fatal engrenage

    Légitime défense ou tentative d'assassinat ? Alors que Christine (Valérie Karsenti) s'enfonce peu à peu dans la dépression, Matteo (Frédéric Pierrot, magistral) s'accroche pour ne pas perdre pied. Pris dans la mécanique judiciaire, leur couple vacille, les réseaux sociaux s'emballent, les racistes sortent du bois, l'appétit électif d'un intrigant s'aiguise, la compassion s'épuise. Coécrit par Pierre Chosson (Hippocrate) et Olivier Gorce (Chocolat ou Primaire, en salles le 4 janvier), le film d'Isabelle Czajka déroule avec une sobriété exemplaire une lente désagrégation à l'œuvre et les douloureuses conséquences d'un acte irréparable.

  • Vidéos recommandées
  • Générique
    • Costumes :Christel Birot
    • Décors :Valérie Saradjian
    • Image :Renaud Chassaing
    • Montage :Isabelle Manquillet
    • Musique :Eric Neveux
    • Production :Diaphana Films, ARTE F
    • Producteur/-trice :Julie Lafore, Michel Saint-Jean
    • Réalisation :Isabelle Czajka
    • Chargé(e) de programme :Isabelle Huige
    • Scénario :Pierre Chosson, Olivier Gorce
    • Son :Olivier Schwob
    • Avec : Frédéric Pierrot (Matteo Belmonte)
      Valérie Karsenti (Christine Belmonte)
      Eva Lallier (Romy Belmonte)
      Eric Pucheu (Paul Belmonte)
      Samuel Arnold (Rufin Mokili)
      Julie Moulier (Béatrice Allard)
      Laurent Poitrenaux (Maître Castel)
      Pierre-Felix Gravière (Juge Eysseric)
    • Pays :France
    • Année :2016
    • Origine :ARTE F
  • Bonus et extrait
  • Commentaires