Thema

Voici le temps des assassins

Cinéma -
111 min
  • Comment (re)voir ce programme Descendre

    • Diffusion :
    • mardi 25 octobre à 13h35
    • samedi 22 octobre à 10h25
    • Disponible en direct : oui
    • Disponible en ligne : non
    VOD-DVD

    Ce programme n’est pas disponible en vidéo à la demande ou DVD.

    Rappel par e-mail

    heures avant la prochaine diffusion de ce programme.

    ARTE vous garantit que l’adresse e-mail fournie servira uniquement à l'envoi de ce rappel.

Une jeune intrigante (Danièle Delorme) entreprend de capter l'héritage d'un restaurateur débonnaire (Jean Gabin)...  Signé Julien Duvivier, ce film plonge dans la noirceur de l'âme humaine. Présenté en version restaurée.

Par une froide et grise matinée, Catherine, la vingtaine, cheveux courts et regard incisif, débarque Au Rendez-Vous des innocents, le très couru restaurant du chef André Chatelin, dans le quartier parisien des Halles. Elle révèle au propriétaire qu'elle est la fille de son ex-femme, laquelle vient de s'éteindre à Marseille dans le dénuement. Attendri par la jeune orpheline, Chatelin lui offre le gîte et le couvert, la prenant sous son aile paternelle comme il l'a fait avec Gérard, un étudiant en médecine déshérité. Catherine, dont la mère est en réalité droguée mais vivante, peut alors mettre son plan à exécution : à force de mensonges, elle provoque une brouille entre les deux hommes, séduit André et l'épouse, dans l'optique de s'approprier sa fortune.

Autopsie du mal

" Je veux manger à ma faim, je veux être habillée proprement !", hurle Catherine à sa mère dans la chambre d'un hôtel miteux. Sa jeunesse misérable et dépravée apparaît pourtant comme une maigre circonstance atténuante, tant le cinéaste s'emploie à l'ériger en archétype de la méchanceté, dissimulée derrière un visage d'ange. Face à elle, Jean Gabin incarne avec un naturel époustouflant ce personnage au grand coeur, à la faconde tout aussi généreuse, quoique flanqué d'une mère despotique et meurtri par les souvenirs de son premier mariage. Pénétré de réalisme zolien dans sa séquence d'ouverture, captant la vie grouillante du quartier des anciennes Halles de Paris et l'effervescence d'un restaurant de quartier, le film chavire vers une implacable autopsie du mal.

 

Générique
  • Image :Armand Thirard
  • Montage :Marthe Poncin
  • Musique :Jean Wiener
  • Production :Société Nouvelle Pathé Cinéma, Les Films Agiman
  • Producteur/-trice :Charles Borderie, Robert Bossis
  • Réalisation :Julien Duvivier
  • Scénario :Julien Duvivier, Charles Donat, Maurice Bessy
  • Avec : Jean Gabin
    Daniele Delorme
    Lucienne Bogaert
    Gérard Blain
    Robert Arnoux
    Gabrielle Fontan
    Germaine Kerjean
  • Pays :France
  • Année :1956
  • Origine :ARTE F
Commentaires (0)