Thema

La belle équipe

Cinéma -
100 min
  • Comment (re)voir ce programme Descendre

    • Diffusion :
    • samedi 5 novembre à 10h30
    • lundi 17 octobre à 20h50
    • Disponible en direct : oui
    • Disponible en ligne : non
    VOD-DVD

    Ce programme n’est pas disponible en vidéo à la demande ou DVD.

    Rappel par e-mail

    heures avant la prochaine diffusion de ce programme.

    ARTE vous garantit que l’adresse e-mail fournie servira uniquement à l'envoi de ce rappel.

1936. Des ouvriers au chômage mettent en commun un pactole gagné à la loterie pour transformer une ruine en accueillante guinguette... En version restaurée, un grand classique du cinéma français, signé Julien Duvivier, qui offrit à Jean Gabin l'un de ses premiers grands rôles.

Cinq ouvriers parisiens au chômage gagnent une petite fortune à la loterie nationale. L'un d'eux a une idée : se servir du pactole pour acheter un vieux lavoir de banlieue en ruine et le transformer en guinguette dont ils seraient les copropriétaires. La confiance des débuts s'effrite rapidement et l'équipe, victime d'un destin capricieux et du charme d'une certaine Gina, finit par imploser.

L'esprit du Front populaire

Voir La belle équipe aujourd'hui permet de (re)découvrir un classique du cinéma français longtemps invisible pour des raisons juridiques. Si le film avait disparu des écrans, son mythe n'a jamais connu d'éclipse. Il symbolise à jamais, avec Le crime de monsieur Lange de Jean Renoir, l'esprit du Front populaire. L'histoire de ces cinq amis chômeurs illustre les vifs espoirs des Français à l'arrivée de la gauche au pouvoir. Mais loin de l'exaltation de la victoire et des lendemains qui chantent, Duvivier, avec la complicité de son scénariste Charles Spaak, exprime une nouvelle fois sa vision pessimiste, et hélas prophétique, du monde. La belle équipe impressionne par ailleurs par sa mise en scène, ses mouvements de caméra sophistiqués et lyriques, sa direction artistique, ses acteurs fabuleux... Jean Gabin, génial en héros prolétaire, séduisant et énergique, campe l'un de ses premiers grands rôles au cinéma, un an après La bandera, autre chef-d'oeuvre de Duvivier. La première apparition de l'acteur, vociférant contre un gérant d'hôtel peu scrupuleux, est inoubliable, au même titre que de nombreuses séquences du film.

Générique
  • Image :Marc Fossard, Jules Kruger
  • Montage :Marthe Poncin
  • Musique :Maurice Yvain
  • Production :Ciné Arys
  • Producteur/-trice :Arys Nissotti
  • Réalisation :Julien Duvivier
  • Scénario :Charles Spaak, Julien Duvivier
  • Avec : Jean Gabin
    Charles Vanel
    Viviane Romance
    Raymond Aimos
    Charles Dorat
    Raphael Medina
    Micheline Cheirel
    Jacques Baumer
  • Pays :France
  • Année :1936
  • Origine :ARTE F
Commentaires (0)